Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Menaces contre les Juifs sur les réseaux sociaux : la GRC appelle à la vigilance

[ad_1]

Alors que des menaces contre la communauté juive circulent sur les réseaux sociaux, dans le contexte de guerre entre Israël et le Hamas, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) demande à la population d’être aux aguets.

Le moment est venu de redoubler de vigilance. Nous ne tolérerons aucune forme d’intimidation, de harcèlement ou de ciblage préjudiciable des communautés ou des individus au Canada.indique un communiqué de presse du GRC publié jeudi.

La police fédérale ajoute que toute personne se sentant menacée en ligne ou en personne doit contacter son service de police local.

Le ministre fédéral de la Sécurité publique, Dominic LeBlanc, a déclaré avoir discuté des préoccupations de la communauté juive avec la direction du GRC.

Le ministre LeBlanc et son collègue de la Justice, Arif Virani, ont tenu jeudi une réunion avec leurs homologues provinciaux et territoriaux. Dans une déclaration commune, les ministres ont appelé les Canadiens à rester unis.

Nos partenaires chargés de l’application de la loi et de la sécurité restent vigilants face à ces perturbations potentielles et surveillent la situation de près pour assurer la sécurité de tous les citoyens canadiens.peut-on lire dans la déclaration.

Selon Reuters, un ancien dirigeant du Hamas a appelé vendredi à des manifestations partout dans le monde.

La police de Toronto a renforcé la sécurité à proximité de synagogues comme celle-ci.

Photo : Radio-Canada / Jérémie Bergeron

À Toronto et Vancouver, les policiers renforcent leurs patrouilles

Les services de police du Grand Toronto et de Vancouver ont augmenté leurs patrouilles dans certaines zones, notamment autour des lieux de culte juifs.

La police de Toronto a déclaré qu’elle était au courant menaces mondiales en ligne circuler autour événements qui pourraient survenir vendredi.

Le chef de la police de Toronto, Myron Demkiw, a déclaré que le service augmentait les patrouilles autour des centres culturels, des lieux de culte et des écoles de la ville, même s’il n’y en a actuellement aucun. aucune menace crédible les ciblant.

Le premier ministre Justin Trudeau a reconnu les inquiétudes accrues concernant le conflit en Israël.

Je veux prendre un moment pour rassurer les communautés juive et musulmane du Canada qui se sentent particulièrement vulnérables. Je veux que vous sachiez que nous poursuivons nos efforts pour assurer la sécurité de nos lieux de culte et de nos communautés.a-t-il déclaré jeudi, ajoutant que les députés sont en contact avec les forces de police locales.

Le SPVM demande à la population d’être vigilante

Le Service de police de la ville de Montréal (SPVM) a précisé pour sa part que des mesures avaient été prises, notamment un plan de visibilité autour des lieux de culte et autres lieux d’intérêt.

LE SPVM a souligné qu’il n’y avait pas d’augmentation significative des plaintes ou des incidents dus aux événements liés au conflit israélo-palestinien. Nous demandons à la population d’être vigilante. Les actes haineux sont inacceptables et nous les prenons très au sérieux.a indiqué la police dans un communiqué.

Les juifs hassidiques défilent dans la rue Bernard.

Les juifs hassidiques défilent dans la rue Bernard. (Photo d’archives)

Photo : La Presse Canadienne / Ryan Remiorz

LE SPVM a rencontré des représentants de la communauté juive hassidique et leur a confirmé qu’il y aurait davantage de présence policière autour des synagogues vendredi.

La synagogue à surveiller serait celle située au coin des rues Hutchison et Fairmount, selon le porte-parole de la communauté.

Des policiers présents près de l’Hôpital général juif

Toujours à Montréal, l’Hôpital général juif a invité ses équipes à ne maintenir à l’horaire de vendredi que les rendez-vous jugés essentiels pour leurs patients, et ainsi à minimiser le nombre de personnes qui fréquenteront l’établissement.

Dans son message aux employés, la directrice des services professionnels de l’hôpital, Louise Miner, a inclus des captures d’écran de messages appelant, selon la description de Mme Miner, à des attaques mondiales contre des sites, institutions et organisations juives. , y compris les écoles et les restaurants.

L’hôpital dit être en contact avec le SPVM et, même si le niveau de menace à Montréal est encore jugé faible, écrit Mme Miner, la présence policière sera renforcée aux abords de l’hôpital, situé au centre-ville.

Nous ne voulons pas créer la panique, écrit Mme Miner, alors qu’il n’y a actuellement aucune menace particulière contre l’Hôpital général juif.

À Laval, les entrées de l’Hôpital juif de réadaptation seront contrôlées et des agents de sécurité seront présents tout au long du week-end, selon des informations obtenues par Radio-Canada. Le Service de police de Laval est informé de la situation.

[ad_2]
journalmetro

Back to top button