Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Megan Gilkes fait le show et termine 11e lors de sa dernière course

[ad_1]

La Canadienne Megan Gilkes a terminé 11e lors de la dernière course de la saison de la F1 Academy, réservée aux pilotes féminines, à Austin, au Texas.

L’Ontarienne de 22 ans avait annoncé avant ce dernier week-end de la saison inaugurale de la F1 Academy que les trois courses d’Austin seraient ses dernières étapes en tant que pilote.

Elle a terminé ses études d’ingénieur à Londres et a été embauchée comme ingénieur de performance diplômé dans l’équipe Aston Martin F1. Elle s’y consacrera à plein temps en 2024.

Mais avant de ranger sa combinaison de pilote, Gilkes a offert dimanche un grand spectacle au public d’Austin.

Lors de la troisième course du week-end, Gilkes au volant de sa Carlin F4 n°12 a remporté un duel épique, le plus chaud du week-end aux yeux des commentateurs, avec l’Uruguayen Maite Caceres (Campos).

La Canadienne Megan Gilkes (n°12) se bat pour accrocher la 13e place sur le circuit d’Austin.

Photo : YouTube / Académie F1

Les deux pilotes se disputaient la 13ème place, mais avec une telle acharnement qu’on pensait qu’ils se battaient pour la victoire tant ils roulaient à la limite.

Et Gilkes a même dépassé les limites de la piste dès le sixième tour dans la dernière ligne droite en espérant surprendre son adversaire. Mais en sortie de ligne, la Canadienne n’a pas pu éviter une bosse qui lui a fait décoller trois roues sur quatre.

Deux monoplaces, face à face, roulent sur un circuit et s'affrontent.  L’un d’eux a trois roues en l’air.

La Canadienne Megan Gilkes (n°12) a travaillé fort lors de la dernière course de la saison de la F1 Academy, à Austin, au Texas.

Photo : YouTube / Académie F1

Gilkes a finalement remporté ce duel qui a duré deux tours, et avec la collision des deux voitures devant elle, elle a pu terminer la course à la 11ème place, et sa carrière de pilote sur une bonne note.

Megan Gilkes a terminé la saison de la F1 Academy à la 13e place, avec comme meilleur résultat une cinquième place en Autriche sur le circuit de Spielberg.

On se souviendra de l’Ontarienne pour sa victoire à Assen aux Pays-Bas en 2019 sur une monoplace W Series F3. Elle a également remporté deux victoires dans le championnat britannique de F4, appelé BG4, en 2022.

Tout en participant à la saison inaugurale de la F1 Academy, Megan Gilkes a travaillé en 2023 avec l’équipe Aston Martin F1 en tant que ingénieur d’assistance au sol de premier cycle.

Une jeune femme souriante tient un trophée à bout de bras et pose pour la photo devant une voiture de F1.

Megan Gilkes a joué un rôle dans la deuxième place de Fernando Alonso à Zandvoort aux Pays-Bas.

Photo : Facebook / Megan Gilkes

À ce titre, elle faisait partie du petit groupe de l’usine de Silverstone chargé de soutenir l’équipe de course pendant les week-ends de course.

Le travail du Canadien a notamment permis à Fernando Alonso de terminer deuxième du Grand Prix des Pays-Bas à Zandvoort.

J’ai eu une année incroyable, j’ai beaucoup appris au sein du groupe de soutien au bord de la piste travailler dans la chambre Contrôle de mission de l’usine de Silverstone, a écrit Gilkes sur ses réseaux sociaux le 24 septembre. Nous avons aidé l’équipe de course à analyser toutes les données et à trouver les meilleurs réglages.

Maintenant diplômé, Aston Martin m’a proposé un poste à temps plein en tant que ingénieur de performance diplômé. Pour quelqu’un qui a l’ambition de travailler en F1 depuis l’âge de 10 ans, c’est extraordinaire de pouvoir dire que j’ai atteint mon objectif.

[ad_2]
journalmetro

Back to top button