Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Santé

Mauvais sein : ses médecins se rendent compte d’une erreur de traitement après 25 cycles de radiothérapie

[ad_1]

Une patiente atteinte d’un cancer du sein, qui a dû subir 28 traitements de radiothérapie lourds comportant des risques d’effets secondaires, n’a été informée qu’après 25 séances que ses médecins avaient commis une erreur… en traitant le mauvais sein.

« Le patient a été informé de l’erreur et de ses conséquences potentielles. Un nouveau plan de traitement a été proposé pour traiter le sein qui aurait dû être traité », a rapporté l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) dans un communiqué rapporté vendredi par France 3.

C’est le 27 juin que l’ASN a été informée d’une erreur dans le traitement suivi par une patiente, atteinte d’un cancer localisé au sein droit.

La femme devrait normalement subir 28 séances de radiothérapie localisée, pour tenter de détruire les éventuelles cellules cancéreuses qui seraient restées en place après l’opération, selon les médias français.

Or, en raison d’une erreur de « contourage » du mauvais sein lors de la préparation du traitement, ce n’est pas le sein droit qui a été visé, mais le gauche, selon le communiqué.

Ce n’est qu’au bout de 25 séances, réparties sur 25 jours, que ses médecins traitants se seront rendus compte de leur erreur, poursuit France 3, tandis que l’ASN exigeait un constat de l’incident pour établir les causes de l’erreur et éviter qu’elle ne se reproduise à l’avenir. .

En raison du « surdosage de la région mal traitée », le patient risquerait de subir des effets secondaires graves, dont notamment l’apparition d’une nouvelle forme de cancer induite par la radiothérapie, selon les médias français.



[ad_2]

Gn Ca health

Back to top button