Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sport

Mattias Norlinder a (de loin) le pire différentiel de la Ligue américaine cette saison

[ad_1]

Mattias Norlinder a connu un excellent camp d’entraînement avec le Canadien.

Il a impressionné la direction au point où il a été le dernier défenseur coupé, tout en se battant pour un poste avec Justin Barron.

Pourtant, sa performance suscitait beaucoup d’enthousiasme car il semblait prendre un pas dans son jeu. Il est arrivé au camp plein de confiance et cela s’est vraiment vu.

Il était donc logique de s’attendre à ce qu’il soit l’un des piliers défensifs du Rocket de Laval, mais ce n’est pas le cas présentement.

Le jeune défenseur de 23 ans a du mal à s’impliquer offensivement après avoir récolté un but et une passe décisive lors de ses dix premiers matchs de la saison et ses performances défensives sont inquiétantes. Vraiment.

Au moment d’écrire ces lignes, on voit sur le site de la Ligue américaine que le défenseur a de loin le pire différentiel de championnat (-13).

Logan Mailloux et Philippe Maillet (-9) se classent avant-derniers de la ligue à cet égard.

Aie.

(Crédit : AHL.com)

C’est un aspect qui doit être corrigé pour Mattias Norlinder s’il veut un jour avoir la chance de consolider sa place dans une équipe de Ligue nationale.

On parle d’un défenseur qui a de grandes qualités offensives, mais cela ne lui donne pas le droit de nuire défensivement à son club. Surtout dans le contexte où il ne produit pas offensivement non plus…

Le même discours s’applique à Logan Mailloux, mais ce dernier fait ses premiers pas chez les professionnels. Je suis prêt à lui pardonner, mais c’est inacceptable pour Norlinder car il a déjà de l’expérience dans la Ligue américaine.

Le Rocket, qui possède un club jeune, connaît un début de saison difficile et on le comprend quand on voit que seulement six joueurs sont dans le positif cette saison.

On parle ici de Brady Keeper (+4), Jayden Struble (+2), Lucas Condotta (+2), Olivier Galipeau (+1), Joel Armia (+1) et Mitchell Stephens (+1).

Il est difficile de développer de jeunes joueurs dans un contexte où l’équipe perd la plupart du temps depuis le début de la saison et la tendance devra changer d’ici peu si le Rocket souhaite participer aux séries éliminatoires.

La saison est encore jeune, mais il est temps de se réveiller pour les hommes de Jean-François Houle.

Le Rocket était absent cette semaine et tentera de renouer avec la victoire dimanche au Manitoba, après avoir été défait 5-0 par les Marlies de Toronto lors de leur dernière sortie. L’occasion est belle, puisque les Moose connaissent un bon début de saison (fiche de 4-4-0).

Beaucoup de

– Samuel Fagemo se retrouve au ballottage.

– Un autre entraîneur de l’OHL perd son emploi.

– ️‍🔥‎️‍🔥

– Carter Hart est malade.

– Des nouvelles de Nicolas Aubé-Kubel.

– Ce serait bien de voir les Alouettes obtenir leur billet pour la Coupe Grey.



[ad_2]

Gn Ca sport

Back to top button