Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Entreprise

Magog reçoit des objets archéologiques découverts au centre-ville

[ad_1]

En plus des vestiges de bâtiments anciens, près de 400 artefacts ont été découverts lors de ces interventions sur le site situé au coin des rues Saint-Patrice Ouest et du Collège. Il s’agit principalement de fragments d’objets associés à la vie domestique de la fin du XIXe siècle, tels que des boutons, des fragments de vaisselle domestique, des pièces de monnaie et des briques anciennes, annonce la Ville de Magog.

Une première collection d’objets archéologiques découverts sur le territoire a été offerte en donation par l’entreprise privée. Afin d’assurer la protection et la mise en valeur du patrimoine archéologique et au bénéfice de l’ensemble de la population, la Ville invite les promoteurs de projets de construction à considérer l’aspect archéologique en amont de leurs travaux.

Cette approche a été rendue possible grâce à l’étude du potentiel archéologique réalisée par la Ville de Magog. Cette dernière a permis d’identifier qu’il s’agissait éventuellement d’un site à fort potentiel archéologique et d’effectuer les travaux nécessaires pour collecter les artefacts avant de démarrer la construction.

«Les objets découverts ont par la suite été remis officiellement à la Ville de Magog sous forme de don afin que la municipalité en assure le soin et la conservation», indique-t-on dans un communiqué.

« Dans le cadre de cette démarche, les promoteurs souhaitent transférer la majorité des objets de la collection à la municipalité afin qu’ils demeurent à Magog et soient conservés dans de bonnes conditions. »

L’Autoparc Stanley est un stationnement intérieur et extérieur situé dans un immeuble de deux étages appelé Le Rampart et qui a été construit au cours des dernières années.

Points à considérer avant de creuser

Actuellement, aucune réglementation n’impose la réalisation d’interventions archéologiques sur le territoire, précise-t-on. Toutefois, la Ville de Magog encourage tous les promoteurs, entrepreneurs et citoyens à être vigilants lors de la réalisation de travaux d’excavation.

« Afin de permettre ces découvertes et d’assurer la préservation des vestiges, il est essentiel de considérer l’aspect archéologique en amont d’un projet de construction ou d’aménagement, avant de commencer les opérations. Cela évite également que des découvertes fortuites n’impactent les délais et les coûts des travaux, souligne-t-on.

« Avant les travaux, la Ville de Magog recommande de réaliser une expertise archéologique afin de vérifier si le terrain ciblé est situé dans une zone de potentiel identifiée. »

Au cours des dernières années, la Ville de Magog a réalisé diverses interventions archéologiques sur son territoire, dont plusieurs interventions préventives liées aux travaux d’aménagement.

D’autres interventions ont également été réalisées dans le passé par d’autres autorités ou personnes, par exemple une étude du potentiel archéologique de la MRC en 1987, diverses interventions archéologiques, des découvertes fortuites sur des terrains privés ou dans le lac Memphrémagog.

La préhistoire du Québec, et de l’Estrie en particulier, est très ancienne et remonte à plus de 12 000 ans avant nos jours. À Magog, grâce aux interventions et découvertes archéologiques, il est possible d’affirmer que l’occupation humaine a commencé plusieurs millénaires avant l’arrivée des premiers colons à la fin du XVIIIe siècle.

Selon les informations connues à ce jour, certains secteurs du territoire de la ville présentent un potentiel important tant au niveau préhistorique (période indigène) qu’historique (période de colonisation et suivantes), est-il précisé dans la documentation fournie par la municipalité.

Pour en savoir plus sur l’archéologie à Magog, la population est invitée à consulter le site Internet de la municipalité au ville.magog.qc.ca/archéologie.

[ad_2]

Gn Ca bus

Back to top button