Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

L’Ukraine célèbre le premier anniversaire de la libération de Kherson

[ad_1]

L’Ukraine a célébré samedi le premier anniversaire de la libération par son armée de Kherson, « une ville synonyme d’espoir », date qui marque aussi la dernière évolution majeure du front, l’ambitieuse contre-offensive de Kiev s’étant depuis butée à défenses russes impénétrables.

• Lire aussi : « Mon enfance est perdue ! » : à Kherson, une jeunesse volée en quête d’évasion

Le 11 novembre 2022, les forces ukrainiennes ont mis fin à huit mois d’occupation de cette grande ville du sud de l’Ukraine par l’armée de Moscou.

Excellente nouvelle pour Kiev, et tout un symbole : Kherson a été la première grande ville et la seule capitale régionale à tomber aux mains des Russes au début de leur invasion lancée en février 2022.

Samedi, le président Volodymyr Zelensky a rendu hommage à cette « ville synonyme d’espoir », saluant son « héroïsme ».

« Cette journée est l’un des anniversaires qui renforcent la confiance des Ukrainiens en leurs capacités », a-t-il assuré dans une vidéo publiée sur sa chaîne Telegram.



AFP

«Cette année, la Russie s’est vengée de la liberté de Kherson et d’autres de nos villes libérées. Les bombardements sont quotidiens », a poursuivi le président, assurant qu’il y avait eu « près de 40 drones et missiles » tirés contre l’Ukraine entre vendredi soir et samedi matin.

Car, même si Kherson n’est plus occupée, la vie y reste très difficile, comme dans de nombreuses régions ukrainiennes.

Les habitants de la ville du sud, qui vivent dans la terreur des bombardements russes quasi quotidiens, ne sont que 60 000 selon les autorités, contre 300 000 avant la guerre.



AFP

Et les forces ukrainiennes, un an après avoir célébré leur victoire à Kherson, n’ont plus connu de telles célébrations.

Le front est quasiment gelé et la contre-offensive ukrainienne, lancée en juin, n’apporte pas les progrès espérés.

Malgré cela, Volodymyr Zelensky s’est voulu combatif samedi : « Comme l’année dernière, il faut détruire l’occupant. L’Ukraine le fait », a-t-il affirmé.

Le commandant en chef de l’armée ukrainienne, Valery Zalouzhny, a également rappelé samedi que ses soldats « continuent de se battre et de défendre notre terre avec détermination ».

Il a accompagné son message d’une vidéo montrant des habitants de Kherson accueillant avec joie des soldats ukrainiens il y a un an – des images dans lesquelles on voit une pastèque, fruit devenu symbole de la libération de la ville.

« Je suis convaincu qu’ensemble nous gagnerons », a promis Valéry Zaloujny.

Début novembre, le commandant en chef a créé la polémique en déclarant que la guerre était « dans une impasse », ce que Volodymyr Zelensky et le Kremlin avaient fermement rejeté.

[ad_2]

Gn Ca world

Back to top button