Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

Londres parle d’attentats terroristes « très probables » au Canada

[ad_1]

(Ottawa) Justin Trudeau refuse de spéculer sur les raisons pour lesquelles le ministère britannique des Affaires étrangères a averti que les attaques terroristes étaient « très probables » – le seul pays du G7 à se voir attribuer cette cote de risque.


Le chef de l’opposition Pierre Poilievre a porté la question à l’attention du premier ministre lors de la période des questions à la Chambre mercredi après-midi.

Sur la page de son site Internet consacrée au Canada, le ministère britannique des Affaires étrangères écrit que les terroristes étaient « très susceptibles de tenter de commettre des attentats » sur le sol canadien.

Londres parle d’attentats terroristes « très probables » au Canada

CAPTURE D’ÉCRAN DU SITE DU BUREAU ÉTRANGER DU ROYAUME-UNI

Le gouvernement britannique énumère ci-dessous une série d’attentats perpétrés au Canada.

Londres énumère notamment un incident survenu en 2023 à Surrey, en Colombie-Britannique, au cours duquel une personne a été poignardée et blessée, sans fournir plus de détails.

Il est également fait mention, vraisemblablement, de la famille musulmane fauchée par un conducteur à London, en Ontario, en 2021.

Le Canada est le seul pays du G7 à avoir cette cote de risque pour la sécurité.

Invité à fournir des informations à ce sujet en toute fin de période des questions, Justin Trudeau n’a pas voulu trop s’avancer.

«Le Premier ministre est-il d’accord avec l’évaluation du ministère britannique des Affaires étrangères (…) alors que le gouvernement canadien établit le niveau de risque comme modéré?» », a demandé Pierre Poilievre.

« Je ne peux pas commenter la manière dont les autres pays prennent leurs décisions en matière de conseils aux voyageurs », a répondu le Premier ministre.

«Mais je peux dire que du travail est fait quotidiennement au Canada pour évaluer le niveau de risque auquel les Canadiens sont exposés», a-t-il ajouté.

Le niveau actuel au Canada est fixé à modéré depuis octobre 2014 ; il a été augmenté à la suite des attentats terroristes survenus à Saint-Jean-sur-Richelieu et à Ottawa.

Il n’a pas été possible de déterminer dans l’immédiat quand l’avis de Londres a été émis.

Le haut-commissariat britannique au Canada n’a pas encore répondu aux questions envoyées par La presse.



[ad_2]

Gn Ca news

Back to top button