Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Logan Mailloux avec le Rocket : sage décision du CH

[ad_1]

Jeff Gorton, Kent Hughes, Rob Ramage et Francis Bouillon ont tous martelé le même message auprès de Logan Mailloux depuis le tournoi des recrues à la mi-septembre. Il a besoin de kilométrage avant de s’établir au niveau de la LNH.

• Lire aussi : Jakub Dobes prendra ce qu’on lui donne avec le Rocket

• Lire aussi : Le drôle de parcours de Philippe Maillet

• Lire aussi : Un beau défi pour le Rocket

Le Canadien n’a pas changé de philosophie avec son jeune défenseur de 20 ans. Au lendemain d’un cinquième match préparatoire, une victoire de 5-4 en prolongation contre les Maple Leafs à Toronto, Hughes et Gorton ont choisi de renvoyer Mailloux au camp du Rocket de Laval.

Pour Mailloux, il ne s’agit absolument pas d’un désaveu. Le CH a pris une décision logique en le retournant à Laval, où il aura l’opportunité de jouer un rôle de premier plan au sein de l’équipe de Jean-François Houle.

Sous les couleurs du Rocket, Mailloux recevra très probablement des missions en avantage numérique, et il aura le temps de peaufiner son jeu défensif sans se retrouver constamment sous la loupe. Nous ne décortiquerons pas chacun de ses gestes.

On ne tire pas sur une fleur pour la faire pousser. On l’arrose et on le regarde pousser tranquillement. Ce bon vieux proverbe s’applique à Mailloux.

Un bon camping

Mailloux, choix de première ronde (31e) lors de la draft 2021, a réussi son pari ces derniers jours. Il a fait un bon camp. Mais avant de parler du camp, il faut faire un détour par le passé.

Le numéro 94 s’est débarrassé de la rouille, mais aussi de la nervosité, après un premier match décevant au tournoi des recrues de Buffalo face à l’excellente équipe des Sabres.

Après ce premier match, il a montré son caractère en appuyant sur l’accélérateur au lieu de s’écraser. Lors des deux matchs suivants à Buffalo, contre les Bruins et les Sénateurs, le droitier de 6′, 3 » et 220 lbs s’est montré plus en confiance sur la glace.

Martin St-Louis a utilisé Mailloux dans trois des cinq matchs préparatoires. Même s’il n’a pas inscrit son nom sur la feuille de match, il a atteint son objectif en se faisant remarquer. Pour un jeune homme de 20 ans, il dégageait une grande confiance, n’ayant pas peur de porter la rondelle, réalisant de bons tirs et distribuant de bons coups sûrs.

Mailloux n’a pas été parfait lors du calendrier préparatoire. Il a commis des gaffes en réalisant de mauvaises lectures défensives ou même parfois en s’aventurant dans la zone adverse lors d’un désavantage numérique. Mais cela fait simplement partie de l’apprentissage.

S’il y a quelque chose de rassurant chez lui, c’est sa confiance. C’est probablement aussi une forme d’insouciance. Il ne s’est arrêté devant rien. Il n’a pas changé son jeu, même s’il s’est retrouvé sur la glace de la LNH. De grandes qualités pour un jeune homme.

On le reverra sous l’uniforme du CH. Mais cela ne sert à rien de précipiter le calendrier. C’est un marathon, pas un sprint.

À sa dernière saison avec les Knights de London dans la Ligue junior de l’Ontario, Mailloux a récolté 53 points (25 buts, 28 passes) en 59 matchs. Il a fait encore mieux lors de la longue série de séries éliminatoires des Knights avec 24 points (8 buts, 16 passes) en 21 matchs.

En 2021-2022, il n’a cependant participé qu’à 12 matchs en raison d’une longue suspension pour l’histoire que l’on connaît et d’une blessure à l’épaule.

Dix autres défenseurs

Avec le renvoi de Mailloux à Laval, il reste encore 10 défenseurs dans le camp du CH. Mattias Norlinder, qui semble ressusciter cet automne, fait toujours partie du groupe.

Blessé au dos, Chris Wideman sera absent pour une durée indéterminée. Gustav Lindström, acquis dans le cadre de l’échange de Jeff Petry avec les Red Wings, est également sur la touche.

La liste des défenseurs encore au camp

Justin Barron

Kaiden Guhle

Jordan Harris

Johnathan Kovacevic

Gustav Lindstrom

Mike Matheson

Mattias Norlinder

David Savard

Chris Wideman (blessé)

Arber Xhekaj

Voir également:



[ad_2]

Fr- local

Back to top button