Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

LNH : Culpabilité chez Leon Draisaitl et les Oilers après le limogeage de Jay Woodcroft

[ad_1]

EDMONTON – Les joueurs des Oilers d’Edmonton sont toujours sous le choc, au lendemain de la décision de la direction de l’équipe d’apporter des changements à leur entraîneur.

«Je ne l’avais pas vu venir», a déclaré le capitaine Connor McDavid.

Le vainqueur du trophée Hart de l’année dernière a déclaré aux journalistes qu’il avait appris par message texte que l’entraîneur-chef Jay Woodcroft et son adjoint Dave Manson avaient été congédiés dimanche matin, alors que les joueurs devaient prendre un jour de congé. partir.

« J’ai adoré jouer pour Woody, j’ai adoré jouer pour le Mans, deux gars qui sont des entraîneurs incroyables », a-t-il déclaré. Je suis sûr qu’ils reviendront très rapidement en championnat. »

Leon Draisaitl souligne de son côté que les joueurs sont responsables d’une telle décision de la direction après un début de campagne difficile.

« Il n’a perdu aucun joueur dans ce vestiaire. Ce sont les joueurs qui sont sur la glace et nous avons toujours été bien préparés. C’est à nous d’être meilleurs», a déclaré Draisaitl qui a été limité à un seul but lors de ses 10 derniers matchs.

« Ce n’est pas le début que nous souhaitions, mais cela dépend uniquement des joueurs. Des jours comme celui-ci sont difficiles car il y a beaucoup de culpabilité. Il faut avancer », a-t-il ajouté.

La séance d’échauffement matinale à Rogers Place a été la première à se dérouler sous la supervision du nouvel entraîneur-chef Kris Knoblauch. Les Oilers (3-9-1) accueilleront les Islanders de New York (5-5-3) lundi soir. Les Isles ont essuyé trois défaites consécutives dans le temps réglementaire.

Knoblauch a dirigé le Hartford Wolf Pack, la filiale des Rangers de New York, avant de rejoindre les Oilers. Il a auparavant joué à Edmonton, d’abord comme joueur dans la Ligue de hockey junior majeur (WHL) de l’Ouest, puis comme membre des Golden Bears de l’Université de l’Alberta.

L’homme de 45 ans a été entraîneur adjoint pendant deux saisons avec les Flyers de Philadelphie, puis a dirigé les Rangers pendant huit matchs par intérim alors que le personnel d’entraîneurs de l’équipe était mis à l’écart en raison des protocoles sanitaires visant à lutter contre la pandémie de COVID-19.

« C’est très différent », a reconnu Knoblauch. Quand j’étais entraîneur-chef par intérim à New York, c’était amusant. Je n’ai ressenti aucune pression ; J’étais content d’être là, derrière le banc. C’était excitant d’être dans la LNH. »

«Aujourd’hui, c’est différent. Quand vous devenez entraîneur-chef ici, alors ce sont vos opinions, vos décisions qui sont remises en question, remises en question, et évidemment il y a plus de pression », a-t-il ajouté.

[ad_2]

Gn Ca news

Back to top button