Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

L’humanitaire canado-israélienne Vivian Silver tuée dans une attaque du Hamas | Moyen-Orient, l’éternel conflit

[ad_1]

L’humanitaire canado-israélienne Vivian Silver a été tuée dans l’attaque du Hamas le 7 octobre, a confirmé sa famille lundi soir. Ses proches pensaient jusqu’à présent qu’elle faisait partie des otages enlevés le même jour par le mouvement palestinien.

Le fils de Vivian Silver, Yonatan Zeigen, l’a confirmé auprès de sa mère, affirmant que les restes de la femme de 74 ans avaient été retrouvés plus tôt dans le kibboutz Be’eri, où elle vivait.

Toutefois, ses restes n’ont été identifiés que récemment, cinq semaines après les attentats.

Au moins 120 autres personnes ont été tuées dans cette communauté qui compte environ 1 100 habitants et est située à quelques kilomètres de la bande de Gaza.

Selon le gouvernement israélien, les attaques survenues dans le pays le 7 octobre ont fait 1 200 morts, dont des soldats et des civils.

Yonatan Zeigen a déclaré qu’il avait parlé pour la dernière fois à sa mère au téléphone et par SMS le jour de l’attaque.

La semaine dernière, il croyait toujours que sa mère était en vie.

Il a déclaré que sa maison avait été entièrement incendiée, mais qu’aucun corps n’avait été retrouvé au départ et qu’il n’y avait aucune preuve d’une bagarre ou de traces de balle. C’est pourquoi sa famille pensait qu’elle avait été prise en otage et qu’elle était toujours en vie.

Une vie dédiée à la paix

Vivian Silver a déménagé au kibboutz Be’eri, non loin de la bande de Gaza, parce qu’elle voulait contribuer à mettre fin au conflit israélo-palestinien.

Elle a toujours cru que les gens étaient tous pareils, malgré les politiques et les idéologies.

Originaire de Winnipeg, Vivian Silver était membre de plusieurs groupes humanitaires. Elle faisait entre autres partie de l’organisation Women Wage Peace qui appelle à la fin du conflit entre Israël et la Palestine.

Elle a également fait du bénévolat auprès de l’organisation Road to Recovery, qui transportait jusqu’à récemment des Palestiniens de Gaza vers des hôpitaux israéliens.

C’était une femme très occupée qui faisait le bien et elle était une mère et une grand-mère merveilleuses.dit Yonatan Zeigen.

Pour suivre notre couverture en direct de la guerre Israël-Hamas, cliquez ici.

[ad_2]

Gn Ca news

Back to top button