Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sport

LHJMQ: deux équipes qui devraient avoir des destins opposés s’affrontent

[ad_1]

Ne manquez pas le match entre le Phoenix et les Tigres à partir de 19h sur RDS.ca.

Le Phoenix de Sherbrooke et les Tigres de Victoriaville devraient connaître des destins opposés cette saison dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Et pourtant, au quart de la campagne, un tout petit point de classement sépare les deux équipes qui s’affronteront ce soir au Colisée Desjardins. Pleins feux sur cinq choses à surveiller pour ce match.

Le scénario catastrophe ne s’est pas réalisé

Avec le retour de seulement deux attaquants de top-9 et un défenseur de top-6 Cette saison, de nombreux observateurs s’attendaient à ce que le Phoenix se retrouve en bas du classement. Mais après 17 matchs, le scénario catastrophe ne s’est pas concrétisé et le club de l’entraîneur-chef Gilles Bouchard occupe la 3e position de l’Association de l’Ouest avec 21 points.

Le Phoenix est revenu de son premier déplacement dans les Maritimes de la campagne et a récolté 4 points sur 6 possibles en battant les Eagles du Cap-Breton et les Sea Dogs de Saint John. Lors de cette dernière rencontre remportée 7-3, le vétéran de 20 ans Israel Mianscum s’est fait remarquer en inscrivant 2 buts et en récoltant autant de passes décisives.

Mianscum s’impose comme leader

En parlant de Mianscum, il est l’un des rares survivants de l’édition 2022-2023 du Phoenix, qui totalisait 105 points en saison régulière avant d’être éliminé en 6 matchs par les Mooseheads d’Halifax en demi-finale. Mianscum, qui a participé au dernier camp de développement des Red Wings de Détroit, totalise 9 buts et 16 passes décisives en 15 matchs jusqu’à présent cette saison. «C’est notre pilier offensif, c’est un rouage important dans notre équipe et quand il fait de bons matchs, ça nous aide beaucoup», a récemment déclaré Bouchard au quotidien. La galerie. Son ancien entraîneur-chef Stéphane Julien a également déclaré au Radio-Canada au cours de l’été, il a été l’un des joueurs les plus améliorés sous ses ordres durant son séjour à Sherbrooke.

Lachance saisit sa…chance

Les passages de Jakub Brabenec, Joe Fleming, Marc-André Gaudet, Tyson Hinds, Jacob Melanson, David Spacek et évidemment Joshua Roy parmi les professionnels ainsi que les départs de Justin Gill, Ethan Gauthier, Milo Roelens pour d’autres organisations de la LHJMQ ont ouvert la porte à des joueurs cantonnés à des rôles secondaires la saison dernière ou à des nouveaux venus comme Alexis Doucet, Mavrick Lachance et Coen Miller. Anciennement des Knights de Lévis de la Ligue de développement de hockey U18 AAA, Lachance connaît des débuts plutôt fulgurants dans le circuit Cecchini avec 9 buts et 4 passes décisives en 17 matchs jusqu’ici cette saison.

De plus, Samuel St-Hilaire pousse fort depuis le début de la campagne. Le Beauceron domine les gardiens de la Ligue avec une impressionnante moyenne de buts alloués de 1,90 et se classe 3e pour le taux d’arrêts (,930) derrière William Rousseau et Mathis Rousseau. Ignoré lors du dernier repêchage de la Ligue nationale de hockey, St-Hilaire a néanmoins participé au camp des recrues des Maple Leafs de Toronto et cette expérience «lui a donné un petit coup de pouce pour continuer de croire en (ses) rêves», a-t-il déclaré. il a mentionné à Beauce Média.

Des résultats qui ont mis du temps à se faire sentir

Contrairement au Phoenix, les attentes sont décidément élevées chez les Tigres, qui ont notamment acquis les services du défenseur et espoir des Ducks d’Anaheim Noah Warren lors de la dernière séance de repêchage de la LHJMQ. Mais les résultats ont tardé à se faire sentir pour les Tigres, qui occupent la quatrième place à l’Ouest, à un petit point des Phoenix.

Le club a maintenu une fiche de 3-4 lors de ses 7 premiers matchs avant d’enchaîner avec une récolte de 14 points sur un possible 16 en 8 matchs. Les Tigres ont toutefois perdu leurs deux derniers matchs contre les Voltigeurs de Drummondville et les Saguenéens de Chicoutimi. «Nous sommes satisfaits de l’effort (…) mais nous avons manqué d’opportunisme en attaque», a récemment déclaré l’entraîneur adjoint Rémi Royer, qui remplace Carl Malette à la tête des Tigres lors de la participation de ce dernier au championnat du monde Défi des moins de 17 ans. Le nouveau syndicat.

La rose est-elle enfin prête à éclore ?

Choix surprise de deuxième ronde en juin 2021, Justin Larose semble enfin prêt à s’épanouir à sa troisième saison avec les Tigres. L’attaquant compte déjà 21 points (12 buts et 9 passes décisives) en 16 matchs après avoir obtenu 24 points en 68 matchs la saison dernière et 15 points en 59 matchs la précédente. « Je dois exploiter ma vitesse », a-t-il suggéré à Le nouveau syndicat avant le début de la saison. Il n’en demeure pas moins qu’une production appréciable nécessite inévitablement une éthique de travail irréprochable. Je ne ménagerai aucun effort pour atteindre mes objectifs. » Sans surprise, Larose a été choisi joueur offensif du mois d’octobre par les Tigres.

[ad_2]

Gn Ca sport

Back to top button