Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

« L’heure n’est pas aux élections » en Ukraine, dit Zelensky

[ad_1]

« L’heure n’est pas aux élections » en Ukraine, a déclaré lundi Volodymyr Zelensky, en plein débat entre les dirigeants du pays sur l’éventuelle tenue de l’élection présidentielle prévue en 2024.

• Lire aussi : Ukraine : Zelensky annonce « la destruction » d’un important navire russe

• Lire aussi : Des frappes russes ont touché un musée historique d’Odessa, faisant huit blessés, selon Kiev

«Nous devons décider que l’heure est à la défense, au combat, dont dépend le sort de l’État et du peuple, et non à la farce, que seule la Russie attend de l’Ukraine. Je pense que ce n’est pas le moment des élections », a-t-il déclaré dans son discours quotidien.

« Nous devons nous rassembler, ne pas nous diviser, ne pas nous disperser dans des querelles ou d’autres priorités », a-t-il ajouté.

Si la Russie n’avait pas lancé son invasion en février 2022, les élections législatives en Ukraine auraient dû avoir lieu en octobre de cette année et l’élection présidentielle en mars 2024.

Mais face à la situation actuelle, Kiev s’est déjà retrouvée confrontée à plusieurs reprises à un dilemme : ses alliés occidentaux pressant l’Ukraine d’organiser des élections démocratiques, même si près de 20 % de son territoire est occupé par la Russie et que des millions d’Ukrainiens sont réfugiés à l’étranger.

Autre obstacle de taille : il faudrait modifier la loi pour permettre l’organisation de scrutins sous la loi martiale, actuellement en vigueur.

« Il n’y a pas de place pour les conflits », a justifié Volodymyr Zelensky lundi soir.

« Nous comprenons tous qu’aujourd’hui, en temps de guerre, où les défis sont nombreux, il est absolument irresponsable d’introduire le sujet des élections dans la société de manière légère et joyeuse », a ajouté le président ukrainien.

Cette annonce intervient en plein débat dans le pays sur la possibilité d’organiser des élections en temps de guerre.

« Le président ukrainien étudie et pèse le pour et le contre », a déclaré vendredi dernier le ministre des Affaires étrangères Dmytro Kouleba, soulignant que les élections poseraient des défis sans précédent aux autorités.

[ad_2]

Gn Ca world

Back to top button