Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

L’heure n’est pas aux élections, déclare le président Zelensky

[ad_1]

Des élections législatives et présidentielles auraient dû avoir lieu cet automne et au printemps prochain. Ce n’est pas le moment, estime Volodymyr Zelensky. Le président ukrainien justifie sa décision en invoquant une raison très simple : la guerre contre la Russie qui rend impossible, à ses yeux, le fonctionnement normal de la démocratie ukrainienne.

Publié sur : Modifié :

2 minutes

C’est un débat qui agite la classe politique ukrainienne depuis plusieurs mois : faut-il organiser ces élections – les législatives auraient dû avoir lieu en octobre de cette année et la présidentielle en mars 2024 – dans un contexte de guerre, avec 20 % de voix ? du territoire occupé, des problèmes de sécurité posés par les bombardements russes et de l’absence des millions d’Ukrainiens qui ont fui le pays. Dans un contexte sécuritaire totalement anormal avec un pays totalement mobilisé dans l’effort de guerre et sous loi martiale.

Lire aussiUkraine : le président Zelensky dément les propos du commandant en chef des armées

Volodymyr Zelensky a finalement tranché ce débat et l’a annoncé hier dans son discours quotidien.  » Nous devons décider que l’heure est à la défense, à la bataille, dont dépend le sort de l’État et du peuple, et non à une farce que seule la Russie attend de l’Ukraine. Je pense que ce n’est pas le moment des élections. »

Autre argument avancé par le président ukrainien : ces élections seraient non seulement impossibles à organiser, mais elles risqueraient aussi d’ajouter des divisions au sein de la société ukrainienne. Et cela au moment où les doutes grandissent sur la conduite de la guerre, avec l’échec de la contre-offensive, et la crainte de voir le soutien de ses partenaires occidentaux s’essouffler. De ce point de vue, la décision du président Zelensky est délicate, car les États-Unis, principal allié de Kiev, souhaitaient que ces élections aient lieu, et qu’elles aient lieu malgré la guerre.

L’annonce de Volodymyr Zelensky intervient alors que la Russie continue de mener quotidiennement de lourdes frappes sur la quasi-totalité du territoire ukrainien. Kiev a encore accusé Moscou hier, lundi 6 novembre, d’avoir tiré dans la nuit quatre missiles et lancé des drones d’attaque depuis les territoires ukrainiens occupés par la Russie dans le sud du pays. Et le ministère russe de la Défense a annoncé de son côté que la défense anti-aérienne russe avait détruit et intercepté dix-sept drones tirés par l’Ukraine dans la nuit de lundi à mardi au-dessus de la mer Noire et de la péninsule de Crimée.

Lire aussiL’Ukraine se prépare à affronter un nouvel hiver sous les frappes russes

[ad_2]

Gn Ca world

Back to top button