Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Lettres : Le système politique canadien contrecarre toute action en faveur de l’environnement

[ad_1]

Contenu de l’article

Connaissez-vous les plans de mise de côté ? Les plans de mise de côté sont un paiement échelonné et vous prenez possession de la marchandise après avoir payé intégralement. Un avantage de la mise de côté par rapport à l’achat à crédit est que vous ne payez pas d’intérêts.

Les industries basées sur les combustibles fossiles sont-elles sur un plan de mise de côté ou utilisent-elles une carte de crédit ? Alors que leur extraction se fait par paiement échelonné – infrastructure, équipement et main-d’œuvre, ils facturent des sommes gigantesques sur notre carte de crédit d’écosystème partagé.

Contenu de l’article

Les écosystèmes sont circulaires. Le retrait d’éléments comme l’eau déséquilibre le cycle. Un exemple est l’eau des bassins de résidus des sables bitumineux de l’Alberta. Le recyclage des 1,2 billions de litres d’eau toxique pour rééquilibrer l’écosystème absorbera 50 pour cent du nettoyage total estimé à 130 milliards de dollars.

Moins de 2 milliards de dollars ont été obtenus auprès de l’industrie.

Le gouvernement délivre à l’industrie notre carte de crédit à écosystème partagé. Il fixe des limites environnementales et impose des intérêts. Malheureusement, notre système électoral uninominal majoritaire à un tour ne favorise pas la diversité. Nos représentants sont pour la plupart de riches avocats et cadres qui donnent la priorité à l’économie plutôt qu’à l’environnement.

Leur richesse les protège de la dévastation environnementale. Pour que la Terre reste habitable pour les humains, nous avons besoin de représentants diversifiés, dont certains comprennent que nous dépendons d’écosystèmes circulaires équilibrés et donnons la priorité à l’environnement plutôt qu’à l’économie.

Nous avons besoin d’une réforme électorale avec représentation proportionnelle. Soutenez FairVote.ca, NationalCitizensAssembly.ca et/ou CharterChallenge.ca. Mentionnez également à vos élus que les pays qui ont évolué vers la représentation proportionnelle obtiennent de meilleurs bilans environnementaux.

Contenu de l’article

Nancy Carswell, Shellbrook

Prairieland Park a un « accord amoureux » avec la ville

Je suis d’accord avec une grande partie de l’analyse de Mme Hein sur Prairieland Park (StarPhoenix, 17 octobre). C’est un accord avec la ville de Saskatoon qui devrait être soigneusement examiné pour déterminer les coûts et les avantages futurs — c’est tout à fait naturel — et il s’agit d’un très grand terrain.

Lorsque j’étais au conseil municipal, j’étais membre du conseil d’administration à titre consultatif, donc je m’intéresse ici.

J’adorais assister à des événements, y compris des courses de chevaux, et cela génère une activité économique importante à Saskatoon — mais cela a été une « affaire chérie » pour Prairieland Park à mon avis, pas nécessairement (autant) pour les résidents de Saskatoon !

Bob Pringle, Saskatoon

Le gouvernement impose son programme à la Saskatchewan

Quel est l’intérêt d’avoir une Constitution ou une Charte des droits et libertés si elles peuvent être annulées par toute entité politique qui n’est pas d’accord avec elles ?

La décision du gouvernement de la Saskatchewan de faire adopter à toute vapeur sa législation sur les pronoms, sans tenir compte des conseils des enseignants, des parents et des experts dans le domaine, en est un parfait exemple.

Partagez cet article sur votre réseau social

[ad_2]

En LOcal

Back to top button