Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Politique

Les ressortissants étrangers pourraient être autorisés à quitter Gaza samedi, selon des responsables gouvernementaux

[ad_1]

Les responsables du gouvernement affirment que leurs homologues égyptiens leur ont dit qu’il pourrait y avoir une fenêtre d’opportunité pour les Canadiens coincés à Gaza de quitter le territoire samedi.

Julie Sunday, sous-ministre adjointe à Affaires mondiales Canada (AMC), a déclaré que la porte de Rafah – le seul passage le long de la frontière entre Gaza et l’Égypte – pourrait être ouverte pour permettre aux ressortissants étrangers d’évacuer entre midi et 17 heures, heure locale.

Mais Sunday a averti qu’un projet d’ouverture du passage à l’évacuation n’avait pas encore été finalisé ni confirmé.

« Nous n’allons pas dire aux Canadiens de déménager tant que nous n’aurons pas la confirmation que ces personnes peuvent traverser cette frontière », a-t-elle déclaré aux journalistes vendredi.

« La dernière chose que nous voulons, c’est que des Canadiens se retrouvent coincés à une frontière », a-t-elle ajouté, soulignant que la situation sécuritaire est précaire à proximité du passage.

GAC affirme qu’environ 150 Canadiens à Gaza se sont inscrits auprès du gouvernement et demandent de l’aide. Sunday a déclaré que le ministère travaillait de manière proactive pour garantir que ces 150 personnes seraient autorisées à partir si l’occasion se présentait et a encouragé tous les autres Canadiens à Gaza à contacter immédiatement GAC.

Le territoire a été isolé de la nourriture, du carburant et d’autres fournitureset les puissantes frappes aériennes utilisées par Israël pour frapper le Hamas en réponse à l’attaque surprise dévastatrice de la semaine dernière ont contraint plus de 400 000 personnes à fuir leurs maisons.

L’armée israélienne a ordonné à quelque un million de Palestiniens vivant dans la partie nord de Gaza de se déplacer immédiatement vers le sud avant l’attaque. une invasion terrestre attendue dans les jours à venir.

La ministre des Affaires étrangères Mélanie Joly prend la parole lors d'une conférence de presse concernant la situation en Israël, le mercredi 11 octobre 2023 à Ottawa.
La ministre des Affaires étrangères, Mélanie Joly, s’exprime lors d’une conférence de presse à Ottawa au sujet de la situation en Israël. (Adrian Wyld/La Presse Canadienne)

La nouvelle est tombée vendredi alors que la ministre des Affaires étrangères Mélanie Joly rencontrait son homologue israélien Eli Cohen.

Alexandre Lévêque, sous-ministre adjoint du GAC, a déclaré aux journalistes que le but de ce voyage était d’avoir une « évaluation de première main » des domaines dans lesquels le Canada peut offrir son soutien à Israël.

« Mes pensées vont à tous les civils touchés par l’attaque terroriste du Hamas contre Israël, qui a également eu des conséquences néfastes sur les communautés au Canada et dans le monde », a déclaré Joly dans un communiqué de presse.

Joly a depuis quitté Israël et s’est rendu en Jordanie pour rencontrer le ministre des Affaires étrangères du pays.

Sa visite intervient alors que le gouvernement canadien a organisé des vols d’évacuation pour les Canadiens qui souhaitent quitter Israël.

Deux vols opérés par les Forces armées canadiennes ont transporté environ 280 passagers d’Israël vers Athènes jeudi, ont indiqué des responsables. Deux vols supplémentaires avec un nombre similaire de passagers ont quitté Tel Aviv vendredi.

De hauts responsables gouvernementaux ont déclaré vendredi aux journalistes qu’ils étaient au courant que 1 300 Canadiens souhaitaient quitter Israël.

Les responsables ont déclaré qu’ils étudiaient également d’autres options de départ pour les Canadiens, y compris les voyages terrestres à travers la frontière vers la Jordanie.

Quelles questions vous posez-vous sur le conflit ? Envoyez un courriel à Ask@cbc.ca.

[ad_2]

En polices

Back to top button