Les responsables ukrainiens affirment que les Russes subissent de lourdes pertes dans 3 points chauds le long des lignes de front

[ad_1]

Les responsables ukrainiens affirment que les forces russes ont poursuivi leurs bombardements dans la région de Donetsk, avec plus de 200 frappes contre la seule région de Bakhmut au cours des dernières 24 heures – mais ils affirment que les Russes perdent des centaines d’hommes par jour sur les lignes de front.

La ville orientale de Bakhmut reste « le centre de l’attaque principale de l’ennemi », selon Serhii Cherevatyi, le porte-parole du groupement oriental des forces armées.

Cherevatyi a déclaré qu’il était difficile de dire si l’intensité des attaques russes autour de Bakhmut diminuait en raison de facteurs tels que la météo, la rotation des unités ou des réserves avancées par les Russes.

Cependant, il a déclaré que les tactiques russes sont restées les mêmes avec de petits groupes tactiques « essayant d’épuiser nos défenses ». Il a déclaré que des soldats du groupe de mercenaires Wagner se trouvaient près de Bakhmut, les troupes russes fournissant des renforts si nécessaire.

« Nous les assommons. En fait, il n’y aura plus de combattants de Wagner dans peu de temps s’ils continuent la même dynamique », a déclaré Cherevatyi.

Cherevatyi a fait une distinction entre la bataille pour Bakhmut et les combats ailleurs. Il a dit plus au nord, Wagner était moins en évidence autour de Lyman et Koupyanskoù les forces régulières russes, soutenues par la milice de Lougansk, avaient mené plus de 400 attaques au cours de la journée écoulée.

« La tâche principale est maintenant de résister, d’épuiser les forces ennemies, tandis que les unités sont entraînées à la fois en Ukraine et à l’étranger, équipées de nouveaux équipements de défense et coordonnées », a déclaré Cherevatyi.

Dans et autour la ville d’Avdiivkadans la région de Donetsk, d’intenses bombardements et frappes aériennes russes se poursuivent contre les défenses ukrainiennes.

« Tout le temps que nous étions dans la ville, il y a eu des explosions. Nous n’avons pas vu un seul bâtiment qui n’ait été endommagé. Malheureusement, il y a encore des civils à Avdiivka. Les gens vivent dans des sous-sols », a déclaré le porte-parole militaire Oleksiy Dmytrashkivskyi.

Mais il a déclaré que de nombreux civils ne voulaient pas partir, en particulier les personnes âgées, et qu’il n’y avait pas d’électricité dans la ville depuis mai de l’année dernière.

Dmytrashkivskyi a déclaré que les Russes tentaient de contourner la ville « et ces attaques sont constamment accompagnées de bombardements. Hier, l’ennemi a réussi 26 attaques et subi des pertes assez importantes. Plus de 100 personnes ont été tuées et plus de 240 blessées », a-t-il affirmé. « Pendant la journée, ils attaquent avec l’aide d’avions, d’artillerie et de main-d’œuvre. Ils subissent de lourdes pertes en main-d’œuvre et en matériel.

[ad_2]
cnn en2fr2en

Back to top button