Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Science et technologie

Les rats ont le pouvoir d’imagination, selon une étude

[ad_1]

Dans la revue Science publiée jeudi 2 novembre, des chercheurs du Howard Hughes Medical Institute de Virginie aux États-Unis ont révélé que les rats possédaient des capacités cognitives surprenantes. Ils seraient capables d’imaginer des lieux et des objets.

De la même manière que les humains planifient le menu du prochain repas de Noël et la meilleure disposition des invités autour de la table, les rats sont également capables d’imaginer une situation qui ne se produit pas à ce moment-là. Dans la revue Science publiée jeudi 2 novembre, des chercheurs du Howard Hughes Medical Institute, en Virginie, aux États-Unis, ont révélé que des rats pouvaient naviguer dans un espace qu’ils ont déjà exploré par la seule force de leurs pensées.

Chongxi Lai, l’un des auteurs de l’étude de l’Institut américain de recherche médicale, a révélé que cette thèse était la toute première à démontrer que les rongeurs pouvaient imaginer des endroits loin de là où ils se trouvent. « C’est un élément fondamental d’un type particulier d’imaginaire, qui permet de se projeter dans le passé ou dans le futur, dans le cadre d’un certain scénario », explique le chercheur.

Une région du cerveau humain, appelée hippocampe, contiendrait une sorte de modèle mental, ou carte, qui décrirait les environnements déjà explorés. En conséquence, lorsqu’un individu se déplace vers des endroits spécifiques qu’il connaît déjà, des neurones spécifiques se déclenchent dans le cerveau.

Si les humains peuvent s’imaginer marcher, courir ou danser dans un endroit qu’ils ont déjà visité, comme la cuisine de leur appartement, comment cela se manifeste-t-il dans le cerveau du rat ?

Des expériences fructueuses en faveur de la Science

Pour identifier le mécanisme cérébral du rongeur, les chercheurs ont utilisé une interface dans laquelle des électrodes ont été implantées chirurgicalement dans le cerveau des rats. Les animaux ont ensuite été placés sur un tapis roulant, dans une arène de réalité virtuelle immersive.

Lors d’une première expérience, les rats bougeaient et le tapis roulant tournait. Leur position dans l’environnement virtuel était mise à jour sur l’écran, comme si les rongeurs se déplaçaient réellement. Une fois leur objectif atteint, ils recevaient une friandise. Le processus a été répété de nombreuses fois, tandis que les chercheurs prenaient soin d’enregistrer l’activité hippocampique des animaux.

Une deuxième étape a consisté à retirer le tapis roulant du système de réalité virtuelle. Les rats devaient rester statiques et utiliser leur activité cérébrale pour naviguer dans l’environnement virtuel. En parallèle de ce nouveau test, les chercheurs ont continué à enregistrer l’activité cérébrale des rongeurs.

Les rats sont plus proches des humains qu’on ne le pense

Chaque expérience a été réussie par les rongeurs. Les résultats des différentes analyses cérébrales réalisées lors des missions ont démontré que les rats pouvaient se déplacer vers un objectif en utilisant uniquement leur cerveau.

Le professeur Tim Harris, co-auteur des travaux publiés dans la revue Science, a déclaré que chez l’homme, l’imagination et la mémoire étaient probablement liées à l’activité de l’hippocampe. Il est donc possible d’imaginer ce qui se passe dans la vraie vie. De la même manière, « on peut dire que les rats imaginent », conclut sobrement le chercheur.

[ad_2]

Gn Ca tech

Back to top button