Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Politique

Les premiers ministres demandent à Ottawa de prolonger d’un an le délai de grâce du CUEC

[ad_1]

Les premiers ministres du Canada demandent au gouvernement fédéral de repousser la date limite pour que les entreprises remboursent leurs prêts pandémiques garantis par le gouvernement afin d’accéder à la partie remboursable.

Le Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC) a été instauré au plus fort de la pandémie pour aider les petites entreprises contraintes de fermer ou de limiter leurs activités en raison des mesures de santé publique. Le programme offrait des prêts sans intérêt garantis par le gouvernement fédéral.

Une entreprise peut demander jusqu’à 60 000 $ dans le cadre du programme. Jusqu’à 20 000 $ seraient pardonnés si le reste était remboursé avant une certaine date.

Dans une lettre adressée au premier ministre Justin Trudeau, les 13 premiers ministres provinciaux et territoriaux ont demandé à Ottawa de prolonger ce délai.

« Le même prêt qui était autrefois une bouée de sauvetage pendant la pandémie menace désormais de faire sombrer les petites entreprises qui peinent à s’en sortir », peut-on lire dans la lettre.

Le gouvernement a récemment accordé une légère prolongation du délai, le déplaçant de décembre de cette année au 18 janvier 2024. De nombreuses entreprises ont demandé que le délai soit reporté d’une année complète.

Les premiers ministres demandent maintenant une prolongation d’un an. Ils affirment dans leur lettre que les petites entreprises sont confrontées à de nouvelles pressions sur les coûts dues à l’inflation et à la hausse des taux d’intérêt.

Le député de Mississauga-Streetsville, Rechie Valdez, arrive pour une cérémonie d'assermentation du Cabinet à Rideau Hall, à Ottawa, le mercredi 26 juillet 2023.
La ministre des Petites Entreprises, Rechie Valdez, a déclaré qu’elle avait récemment effectué une tournée dans le pays pour écouter les préoccupations des petites entreprises. (Justin Tang/Presse Canadienne)

Dans une entrevue avec CBC News réalisée avant que la lettre ne soit rendue publique, le ministre fédéral de la Petite Entreprise, Rechie Valdez, n’a pas précisé si le gouvernement envisageait une autre prolongation.

Valdez a déclaré qu’elle avait parcouru le pays pour écouter les petites entreprises ces dernières semaines et qu’elle prévoyait de faire rapport au Cabinet sur ce qui pourrait être fait pour aider celles qui sont en difficulté.

« Je continuerai à défendre les petites entreprises et même à réfléchir aux différentes options qui s’offrent à nous », a-t-elle déclaré.

Lorsqu’on lui a demandé si ces options incluaient une autre prolongation du CUEC, le ministre est resté discret.

« Il y a plusieurs options », a-t-elle déclaré. « Mais il s’agit plutôt pour moi de ramener et de voir ensuite ce qui est viable avec nos deux ministères ainsi qu’avec le Cabinet. »

Près de 900 000 entreprises ont été approuvées pour le programme, qui a distribué un peu plus de 49 milliards de dollars de prêts. Environ un cinquième avait remboursé intégralement son prêt à la fin juin.

[ad_2]

En polices

Back to top button