Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Les premières vacances

[ad_1]

Et voilà, ce sont les vacances de la Toussaint. N’oubliez pas que pour la Toussaint elle-même, il faudra attendre, comme chaque année, le 1er novembre. En attendant, nous aurons le passage à l’heure d’hiver. Et Halloween. Quand j’étais pensionnaire, les vacances de la Toussaint ne duraient que quelques jours. C’était la première occasion, depuis les vacances d’été, de retrouver un foyer, une famille, le bonheur. Cela montre l’impatience avec laquelle je les attendais. Et comme j’avais hâte de profiter pleinement, seconde par seconde, de chacun de ces quelques jours, avant de reprendre le train (quai B, voie 2, 17h51) et de retourner à l’internat, au dortoir, au cafard.

À l’époque, il n’y avait pas de passage à l’heure d’hiver. Ni Halloween. Personne ne se demandait si nous avions perdu ou gagné une heure. Personne ne s’est déguisé en sorcière ou en citrouille. Seul comptait le compte à rebours fatal, heure par heure, minute par minute, seconde par seconde, du premier au dernier jour de vacances. Quand la calèche s’est transformée en citrouille. Aujourd’hui, les résidents reviennent chaque week-end. Je les envie. Et en même temps je me dis qu’ils perdent quelque chose : la fièvre de l’attente, pendant ces longs mois loin de chez eux. Et la joie folle des retrouvailles. Lors de mes toutes premières vacances de la Toussaint, je suis tombée malade du premier au dernier jour. Je n’ai jamais ressenti un tel sentiment d’injustice de ma vie.

[ad_2]
Fr1

Back to top button