Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Divertissement

Les petits papiers | La presse

[ad_1]

Les petits papiersune chanson écrite par feu Serge Gainsbourg, et interprétée entre autres par sa défunte amante, Jane Birkin.




Comme le dit l’expression, vous voulez être dans les bons livres de quelqu’un, dans ses bonnes grâces, ou du bon côté de la Force, dans Guerres des étoiles.

Mais comme je ne me laisse pas subjuguer par tous les dictionnaires de la terre, j’ai ma propre définition. Les petits papiers sont aussi des éléments qui ne sont pas distinctifs au premier abord, mais qui en disent long si on y regarde de près. Comme le timide dans une horde de heurtoirs.

J’adore les statistiques ! Quand j’étais plus jeune, j’adorais les statistiques sportives. Je les ai croisés, je les ai combinés et j’ai découvert de nouvelles vérités sur la performance des équipes et des athlètes. Mes vérités, bien sûr.

Aujourd’hui, tous les clubs sportifs professionnels recherchent des gars comme moi, sortes de marabouts des statistiques, cette science étant devenue une spécialité incontournable pour améliorer les résultats.

J’étais évidemment en avance sur mon temps. Il faut savoir ce que c’est que de vivre la solitude du visionnaire, et la nécessaire humilité qui l’accompagne…

En sociologie à l’université, mon cours préféré était la démographie. Si j’avais fait de moi un homme, j’aurais étudié l’actuariat. Premièrement, mes parents auraient compris ce que je voulais faire dans la vie ; deuxièmement, j’aurais pu gagner ma vie plus honorablement, au lieu de me lancer en politique, métier trop souvent stupide dans l’opinion publique.

Mais bon, la vie monastique d’actuaire n’était pas dans mon profil psychologique.

Évidemment, j’aime les sondages. Presque autant qu’un gros mot croisé avant de se coucher. Alors, pour ceux qui pensent que j’ai une vie trépidante…

Mon poussoir des sondages est Jean-Marc Léger, l’une des personnes les plus sympathiques que j’ai rencontrées dans ma vie.

Ainsi, le dernier Léger sur la politique québécoise, publié le 1euh novembre⁠1.

Tout a été dit sur le désenchantement des Québécois envers la Coalition Avenir Québec et M. Legault.

Mais la petite chose qui m’a sauté aux yeux dans ce sondage, c’est l’intention de vote des 18-34 ans pour Québec solidaire : 38 % !

C’est énorme dans les circonstances. Et dans ce groupe d’âge, ces 38 % sont autant que la CAQ et le PQ réunis.

Mais 38% contre seulement 3% chez les 55 ans et plus. Trois pour cent !

Est-ce que sonner une cloche?

Les plus jeunes sont en désaccord avec les hommes de mon âge. Pas de problème, la rhumatoïde de ma génération n’est pas l’avenir, et on l’élimine plus naturellement et plus vite que les autres. (Plus ou moins vrai, mais bon, c’est du détail !)

Eh bien, vous me direz que les jeunes ne votent pas, mais ils voteront un jour.

Petite chipotine sur la souveraineté : parmi ces 18-34 ans, seulement 31% y sont favorables, contre 54% qui y sont contre, soit presque le double !

Les petits papiers | La presse

PHOTO CHARLES WILLIAM PELLETIER, COLLABORATION SPÉCIALE ARCHIVES

Le chef du Parti québécois, Paul St-Pierre Plamondon

Bonjour Paul St-Pierre Plamondon (PSPP)! Un garçon aux visions apocalyptiques, qui hallucine sur de présumées crises sociales provoquées par les immigrés.

Au lieu de jouer le rôle de l’incompris chronique, ou de s’engager dans un populisme et un chauvinisme embarrassants et subtils, peut-être devrait-il plutôt consacrer son temps à prêcher à ce jeune de 18-34 ans ?

De la politique « autrement », dit-il, toé ! Oui !

Dans un autre registre, le congrès de Québec Solidaire aura lieu à la fin novembre. Nous élirons un co-porte-parole, et nous discuterons et discuterons…

Au cours des derniers mois, j’ai ressenti des plaintes concernant la performance de Gabriel Nadeau-Dubois (GND) et le fait que le parti plafonne.

Même si les militants de ce parti s’en moquent probablement, à mon avis, je le donne quand même, pays libre !

La performance du GND a été excellente lors de la dernière campagne électorale, jusqu’à ce que les engagements électoraux complètement retirés de la rue prennent le dessus.

La question : ces engagements venaient-ils de GND, ou de chefs de parti, clients trop assidus de la SQDC ?

Les petits papiers | La presse

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Le co-porte-parole de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois

Ce que je veux dire, c’est que ce type fait un excellent travail pour un parti de gauche pertinent, mais qui serait moins pertinent sans lui. Il est jeune, extrêmement brillant, même s’il a l’air un peu trop premier de classe, ou vainqueur de Des génies en herbe.

Mais si l’idée venait aux militants de QS de contester son leadership, j’y réfléchirais à deux ou trois fois.

Manon Massé a été une immense surprise pour les Québécois, on ne s’attendait pas à avoir autant d’affection pour elle. Un cas exceptionnel pour moi, qui ne se reproduira pas forcément.

J’oserais dire ceci aux gens de QS : même si vous êtes tous à l’électricité, prenez votre propre gaz !

La jeunesse est derrière GND.

Alors, n’en faites pas trop intelligence ! Vous avez un leader, oh sacrilège, un leader ! et un très bon. Si j’étais toi, je le soutiendrais, Gabriel, au lieu de flirter les uns avec les autres.

Je ne vois pas qui ferait mieux.

Merci, mon conseil. Ce fut un plaisir !

Entre nous

Je vous écris du Maghreb où je réside. J’y discute avec des gens modérés qui connaissent bien la science des relations israélo-palestiniennes.

Pas des baroques inassouvis comme Adil Charkaoui.

Ils sont à bout de souffle face à Gaza, face au manque d’humanité qui y règne. Même s’ils ont peur que cela explose au niveau régional, ils se demandent quel tiers pourrait aller sauver d’autres Gazaouis du massacre.



[ad_2]

Gn Ca ent

Back to top button