Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Entreprise

Les municipalités doivent limiter les augmentations d’impôts, exigent les PME

[ad_1]

Plus de trois propriétaires de petites et moyennes entreprises (PME) québécoises sur quatre espèrent que les municipalités limiteront la hausse des taxes foncières des entreprises après avoir éprouvé des difficultés à rembourser leurs dettes dues à la pandémie.

C’est ce que révèle un sondage de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) publié mardi.

Environ 53 pour cent des personnes interrogées souhaitent également voir la hausse des coûts et des frais des services publics limitée, ainsi que ceux de l’eau, des égouts et des licences et permis commerciaux.

« Les choses ne vont pas bien pour les PME. Ce n’est pas étonnant quand on s’intéresse un minimum à leur situation, on se rend vite compte que beaucoup portent encore des dettes liées à la pandémie, que leurs coûts explosent partout, que la pénurie de main d’œuvre les freine et nous empêche de croître ou même de fonctionner normalement.» a déclaré François Vincent, vice-président pour le Québec à la FCEI.

Accélérer le traitement des demandes de permis (37%), augmenter les investissements dans les infrastructures essentielles telles que les routes, les ponts, les aqueducs et les égouts (33%) font également partie des revendications des PME.

Près de 27 % des dirigeants de PME souhaitent également participer aux consultations concernant la conversion des rues en zones piétonnes.

«Les municipalités ont un rôle à jouer et doivent répondre à leurs petites entreprises par une gestion rigoureuse des finances publiques et en limitant le plus possible toute hausse de taxes», a insisté M. Vincent.

Le sondage a été réalisé auprès de 478 propriétaires de PME québécoises jusqu’au 8 novembre 2023.



[ad_2]

Gn Ca bus

Back to top button