Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

Les Kings de Los Angeles déménageront au Centre Vidéotron en octobre 2024

[ad_1]

Non, les Nordiques ne sont pas de retour, mais il y aura quand même du hockey de la LNH au Québec l’année prochaine. Du 2 au 6 octobre, les Kings de Los Angeles s’installeront au Centre Vidéotron pour la dernière ligne droite de leur camp d’entraînement et deux matchs préparatoires.

Le journal a appris la nouvelle, qui sera confirmée ce matin lors d’une conférence de presse à laquelle le président de l’équipe, Luc Robitaille, sera présent pour dévoiler les détails.

On sait déjà que le jeudi 3 octobre prochain, les Bruins de Boston seront en ville pour un match préparatoire contre les Kings au Centre Vidéotron.

L’occasion pourrait être belle de saluer le nouveau retraité Patrice Bergeron, dans sa ville natale en présence de son ancienne équipe, mais aucune information à cet effet n’a filtré. Pour l’instant, la seule certitude est que les Bruins, qui sont toujours en tête de la section atlantique avec un départ canon, seront au rendez-vous. A voir pour leur ex-capitaine.

Deux jours plus tard, le samedi 5 octobre, ce sera au tour des Panthers de la Floride de prendre la glace face aux Kings. Les finalistes de la Coupe Stanley connaissent également un bon début de saison.

A noter également que certaines sessions de formation seront ouvertes au public.

Un examen?

Crédit photo : AFP

Difficile pour le moment d’expliquer la raison de la présence des Kings, mais les liens entre compatriotes québécois avec Robitaille n’ont certainement pas fait mal. Une chose est sûre, les amateurs de hockey ne s’en plaindront pas.

Après leurs deux conquêtes de la Coupe Stanley en 2012 et 2014, l’équipe a connu un passage à vide, mais est revenue en séries éliminatoires au cours des deux dernières saisons et continue de progresser.

Ce sera aussi l’occasion pour les partisans d’épier les attaquants québécois Pierre-Luc Dubois et Phillip Danault, qui sont tous deux aux avant-postes.

Est-ce encore une fois un fameux « test » pour démontrer l’intérêt persistant des partisans québécois pour le hockey de la Ligue nationale ? Cette expression a été utilisée à outrance dans le passé, même si le Québec n’a plus à faire ses preuves à cet égard et Gary Bettman a répété à plusieurs reprises qu’il n’avait jamais douté de « la passion du peuple québécois ».

Un retour

Quoi qu’il en soit, la LNH n’a pas présenté de match préparatoire au Centre Vidéotron depuis le 20 septembre 2018, lorsque les Canadiens et les Capitals de Washington ont foulé la glace.

Les Kings en seront à leur première apparition au Québec. Au fil des années, plusieurs équipes de la LNH y ont disputé des matchs hors-concours, mais c’est la première fois qu’une équipe y sera basée pour une partie de son camp d’entraînement.

Pour les Bruins, ce sera une quatrième présence. Il s’agissait des premiers d’une série de matchs préparatoires canadiens au Québec qui ont débuté en 2009, puis sont revenus en 2016 et 2017.

D’ailleurs, ce match de l’automne 2017 n’a attiré que 9 248 spectateurs, soit la plus faible affluence à ce jour pour un match préparatoire de la LNH au Québec.

Les autres équipes présentes au Québec au fil du temps sont les Islanders (2010), le Lightning (2011), les Hurricanes (2013), l’Avalanche (2002 et 2014), les Penguins (2015) et les Maple Leafs (2017).

Voir également:

Les meilleurs buts de la cinquième semaine dans la LNH –

[ad_2]

Gn Ca news

Back to top button