Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Science et technologie

Les exoplanètes les plus anciennes ont 5 milliards d’années de plus que la Terre

[ad_1]

L’univers est plein de nombreux mystères. De nouvelles recherches publiées dans le numéro de septembre de la revue Research Notes of the American Astronomical Society suggèrent qu’un certain nombre d’exoplanètes situées aux confins de notre galaxie pourraient avoir formé des continents au fil du temps.

Ils auraient ainsi avancé la vie 5 milliards d’années plus tôt que la Terre, rapporte Live Science, jeudi 9 novembre. Autrement dit, cela signifie qu’il pourrait y avoir – au sein de la Voie lactée – plusieurs mondes. Cette dernière hébergerait potentiellement une vie extraterrestre bien plus avancée que la nôtre…

⋙ Avec ses nouveaux missiles, le Hezbollah pourrait cibler les porte-avions américains

Conditions pour que la vie prospère et perdure

Une planète doit avoir un certain nombre de caractéristiques pour supporter la vie : quelque chose qui protégera les organismes des radiations dangereuses ou de l’eau sous forme liquide, expliquent les astrobiologistes.

En revanche, si les grandes masses continentales ne sont pas nécessaires – au sens strict du terme – à l’émergence des êtres vivants, l’histoire de la Terre prouve qu’elles n’en sont pas moins importantes si l’on veut que la vie prospère et perdure pendant longtemps. de longues périodes.

⋙ Ces « squelettes sans tête » qui illustrent un gigantesque massacre en Asie néolithique

EN IMAGES, EN IMAGES 10 grandes découvertes qui ont fait progresser la science

Cela signifie ainsi que si une exoplanète avait connu l’émergence de continents avant la planète bleue, une vie bien plus ancienne et plus avancée que celle que notre monde héberge pourrait exister, poursuit le site d’actualité scientifique.

C’est cette hypothèse qui a poussé Jane Greaves, astronome à l’université de Cardiff (Royaume-Uni), à se demander quand les premiers continents sont apparus sur l’une des planètes qu’abrite notre galaxie.

Ses travaux montrent que les continents de deux exoplanètes – et peut-être la vie – auraient pu apparaître quatre à cinq milliards d’années avant ceux de la Terre.

⋙ La foudre est le principal déclencheur des incendies de forêt hors tropiques, et le pire est à craindre

Planètes potentiellement habitables

La tectonique des plaques est responsable de la formation des continents. Plus précisément, il s’agit du mouvement effectué par des plaques de roche qui flottent au sommet des entrailles en fusion d’une planète. Il faut savoir que la chaleur du noyau d’une planète empêche ce magma de durcir et d’interrompre le mouvement des continents. Les éléments radioactifs (tels que le thorium-232, l’uranium-238 et le potassium-40) provoquent cette chaleur. Ils sont présents au cœur de la planète et libèrent de l’énergie lorsqu’ils se décomposent.

⋙ Une recharge en 5 minutes : la folle promesse de la batterie StoreDot, testée dès 2024 par Polestar

Dans les conclusions de ses travaux, Jane Greaves a étudié en détail les niveaux de potassium et d’uranium 238 présents dans les étoiles proches, mais aussi l’âge des étoiles, mesuré par le satellite Gaia. Ces données lui ont permis d’estimer le moment où une éventuelle planète rocheuse (située autour de chacune des étoiles) serait devenue suffisamment chaude pour permettre la tectonique des plaques.

Toujours selon les éléments évoqués par ce scientifique, les premiers continents se seraient formés autour d’étoiles proches du Soleil jusqu’à 2 milliards d’années avant le début de la tectonique des plaques terrestres. Selon elle, deux stars se démarquent des autres. Situées respectivement à 70 et 110 années-lumière de nous, elles auraient pu voir l’émergence de continents 5 milliards d’années plus tôt que la Terre.

Déterminer quelles planètes sont potentiellement habitables est une mission que s’est fixée la NASA.

Sur le même sujet :

>>> Deux exoplanètes super-Terre découvertes à 33 années-lumière de nous
>>> Des scientifiques de la NASA ont réussi à produire de l’oxygène lunaire, indispensable à la survie des astronautes
>>> La NASA diffuse des sons inquiétants déclenchés par des ondes de plasma frappant le champ magnétique terrestre

[ad_2]

Gn Ca tech

Back to top button