Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Santé

Les épidémies de grippe et de gastro-entérite se poursuivent

[ad_1]

La double épidémie de grippe et de gastro-entérite se poursuit à La Réunion. Toutefois, les indicateurs sanitaires restent stables avec une baisse des indicateurs virologiques pour la grippe. Concernant la bronchiolite chez l’enfant de moins de 2 ans, les indicateurs sont également stables. (Photo d’illustration sournoise/www.imazpress.com)

Le point épidémiologique régional – Semaine 44 (30 octobre au 5 novembre 2023)

Les visites aux urgences sont stables à S44 (n = 3 959) par rapport à la semaine précédente (n = 4 051). Les visites aux urgences des moins de 15 ans ont augmenté de 7 % en S44 par rapport à S43. Chez les personnes âgées de 65 ans et plus, le nombre de passages aux urgences est toutefois en baisse en S44 par rapport à S43 (-7 %).

La participation du réseau des médecins sentinelles a été de 72% à S44 contre 88% la semaine précédente. Le nombre de consultations en ville est en baisse en S44 avec un nombre de 1.691 consultations en S44 contre 2.527 en S43.

Les consultations pour IRA sont en augmentation à S44 (5,6% vs 4,4% à S43) alors qu’elles sont stables pour les gastro-entérites (2,9% vs 2,7% à S43).

Les épidémies de grippe et de gastro-entérite se poursuivent


– COVID-19 en urgence –

Le nombre de passages aux urgences pour raisons de COVID-19 reste toujours faible avec une stabilisation des passages en S44 par rapport aux semaines précédentes (5 passages en S44 vs 8 en S43 et 3 en S42) (Figure 3).

Le nombre d’hospitalisations après un passage aux urgences pour des raisons de COVID-19 était également très faible avec seulement 2 hospitalisations en S44 comme en S43 (Figure 4).

Les épidémies de grippe et de gastro-entérite se poursuivent


– Mortalité (toutes causes) –

En S42, le nombre de décès observés, tous âges et toutes causes confondus, était de 138 personnes. La différence était de 19 % par rapport à S41 (n=116). Le nombre de décès observé était significativement supérieur au nombre de décès attendu (n = 109). Il est actuellement difficile de connaître les raisons de cette augmentation significative observée en S42.

Chez les moins de 15 ans, un décès a été observé à S42 (vs 2 décès attendus), contre aucun décès observé à S41.

Parmi les plus de 65 ans, en S42, 99 décès ont été observés contre 82 décès attendus. Ce chiffre est en hausse par rapport au S41 (87 décès constatés).


– Grippe –

Les passages aux urgences pour cause d’allure grippale sont stables en S44 par rapport à la semaine précédente (36 passages aux urgences en S44 contre 37 passages en S43) (Figure 5). A l’inverse, les hospitalisations diminuent avec 6 hospitalisations à S44 contre 12 à S43. La part de l’activité d’urgence pour motif grippal reste néanmoins faible, ne représentant que 1 % de l’activité totale.

Depuis le début de l’épidémie de grippe, au total 17 cas graves ont été recensés par les services de réanimation, dont 14 adultes et 3 enfants. Pour les adultes, l’âge médian était de 62 ans. La majorité des cas graves étaient représentés par des femmes avec un sex-ratio H/F de 0,21. Les cas adultes graves présentaient tous au moins une comorbidité. Deux décès ont été signalés. D’un point de vue virologique, la majorité des cas graves avaient contracté la grippe de type A(H3N2).

La surveillance virologique identifie une majorité de circulation de virus grippaux de type A(H3N2) (Figure 8). Le taux de positivité est en baisse à S44 avec 22% de tests positifs aux virus grippaux à S44 contre 37% à S43. La Réunion reste en proie à une épidémie de grippe. Le pic épidémique a été atteint en S41.

Les épidémies de grippe et de gastro-entérite se poursuivent

En médecine de ville, la part de l’activité des infections respiratoires aiguës (IRA) est en hausse avec 5,6 % de l’activité totale en S44 contre 4,4 % en S43, restant néanmoins supérieure à la moyenne 2013-2022 (Figure 7).

Les épidémies de grippe et de gastro-entérite se poursuivent


– Bronchiolite (chez l’enfant de moins de 2 ans) –

Les passages aux urgences pour bronchiolite chez l’enfant de moins de 2 ans sont stables en S44 par rapport à la semaine précédente (Figure 10). En S44 comme en S43, 43 enfants de moins de 2 ans étaient aux urgences pour bronchiolite (Figure 10).

Le nombre de nouvelles hospitalisations est également stable à S44 avec 17 hospitalisations contre 15 à S43 (Tableau 1).

La part des visites aux urgences pour bronchiolite parmi l’ensemble des visites d’enfants de moins de deux ans était de 11,3 % en S44 comme en S43.

Concernant le suivi virologique, le taux de positivité au RSV était de 2% à S44 comme à S43. En W44, tous les échantillons positifs étaient de type B (Figure 10). La Réunion n’était pas dans un contexte d’épidémie de bronchiolite contrairement à plusieurs régions de France.

Les épidémies de grippe et de gastro-entérite se poursuivent


– Gastronomique –

En S44, les visites aux urgences de tous âges pour cause de gastro-entérite sont stables avec 114 visites contre 117 visites en S43 (Figure 11). Le nombre d’hospitalisations est en augmentation modérée avec 20 hospitalisations à S44 contre 15 à S43.

Chez les enfants de moins de 5 ans, les visites aux urgences pour gastroentérite étaient stables (n=62) par rapport à la semaine précédente (n=63) (Figure 12). Les hospitalisations après passage aux urgences étaient de 10 hospitalisations en S44 contre 9 en S43.

En S44, la part de l’activité d’urgence chez les moins de 5 ans pour gastro-entérite était de 10,3 % comme en S43.

La Réunion reste dans un contexte d’épidémie de gastro-entérite.

Les épidémies de grippe et de gastro-entérite se poursuivent

En médecine communautaire, la part d’activité pour les diarrhées aiguës est stable et s’élève à 2,9% en S44 (Figure 13). La part d’activité est supérieure à la moyenne 2013-2022.

Les épidémies de grippe et de gastro-entérite se poursuivent

[ad_2]

Gn Ca health

Back to top button