Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Santé

Les enfants qui boivent des sodas sont plus attirés par l’alcool que les autres

[ad_1]

Une étude récemment publiée dans la revue Substance Use & Misuse révèle que la consommation quotidienne de sodas contenant de la caféine a des répercussions sur le développement des enfants.

Cette étude a porté sur plus de 2 000 enfants américains âgés de 9 à 10 ans. Elle montre que ceux qui consomment ces boissons quotidiennement ont tendance à être plus impulsifs, ont une mauvaise mémoire à court terme et sont plus tentés de boire de l’alcool à un plus jeune âge que les autres. rapporte le Futurisme.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter quotidienne de Slate.fr et ne manquez aucun article !

Je souscris

Les chercheurs ont ainsi constaté que les enfants qui buvaient quotidiennement des sodas présentaient « des facteurs de risque neurocomportementaux plus élevés pour la toxicomanie – comme l’impulsivité – et de moins bonnes performances en matière de mémoire de travail ».

Certains enfants sont plus vulnérables que d’autres

Mina Kwon, diplômée en psychologie à l’Université nationale de Séoul et auteur principal de l’étude, a déclaré : « Nos résultats suggèrent que la consommation quotidienne de boissons gazeuses contenant de la caféine chez les enfants est un indicateur de la consommation de substances dans un avenir proche. »

En fait, les enfants buveurs de soda qui ont participé à l’étude étaient deux fois plus susceptibles de consommer de l’alcool au cours de l’année que ceux qui n’en buvaient pas. En cause : la caféine et le sucre contenus dans les sodas, qui pourraient avoir un effet toxique sur le cerveau et constituer une porte d’entrée vers l’alcool.

Cependant, les enfants qui consommaient par la suite des substances plus fortes étaient déjà génétiquement prédisposés aux comportements addictifs. L’équipe a donc appelé à la poursuite des recherches.

En conclusion, selon Woo-Young Ahn, chercheur et professeur à l’Université nationale de Séoul, « Il n’y a pas de consensus sur la dose sûre de caféine pour les enfants, et certains enfants peuvent être plus vulnérables que d’autres aux effets nocifs d’une consommation fréquente de caféine. »

[ad_2]

Gn Ca health

Back to top button