Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Santé

Les cas de syphilis congénitale en hausse

[ad_1]

Les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis ont par exemple récemment révélé que 3 700 bébés naîtraient avec la syphilis congénitale en 2022, ce qui représente une augmentation de 32 % en un an.

Le nombre de mortinaissances ou de décès de nouveau-nés imputables à la maladie s’élève à 282, selon le CDC, soit 16 fois plus qu’en 2012.

En 2011, le Québec a enregistré un premier cas de syphilis congénitale en dix ans, selon les données analysées par un expert de l’Hôpital de Montréal pour enfants.

Six cas ont été enregistrés en 2021, soit le nombre le plus élevé depuis la mise en place du registre des maladies à déclaration obligatoire en 1990. En 2022, un nombre record de quatorze cas de syphilis congénitale a été relevé.

«La syphilis est une maladie ancienne qui n’a jamais complètement disparu», a expliqué le Dr Christos Karatzios, infectiologue pédiatrique à l’Hôpital de Montréal pour enfants, pour expliquer cette résurgence du nombre de cas.

« Il y a toujours eu des cas dans certaines populations à risque. Il y a également une augmentation du nombre (d’infections sexuellement transmissibles) dans le monde. Et avec la pandémie, il était plus difficile de consulter un médecin en cas de problème. »

Le Québec a toujours l’un des taux de prévalence les plus bas au Canada, a-t-il souligné.

Un document publié en décembre 2022 par Santé Canada révèle que le nombre de cas de syphilis congénitale à travers le pays est passé de sept en 2017 à 96 en 2021. L’Union européenne fait cependant état d’une légère amélioration de la situation en 2020 et 2021 par rapport à 2019, principalement en raison d’une réduction du nombre d’infections en Bulgarie et au Portugal.

Une infection par la syphilis peut avoir des conséquences catastrophiques pour le bébé, pouvant entraîner la mort, a prévenu le Dr Karatzios.

« Le bébé peut être aveugle, il peut avoir une méningite suite à la syphilis, il peut être sourd, cela peut toucher les os, notamment les os des jambes, il peut avoir une malformation des dents. (Syphilis) peut également détruire l’os entre les deux narines et le nez s’effondre. »

Docteur Christos Karatzios, infectiologue pédiatrique à l’Hôpital de Montréal pour enfants

Il est donc crucial, poursuit-il, que les médecins de famille et même les obstétriciens-gynécologues ne ratent aucune chance d’identifier les femmes infectées par la syphilis, même si la rareté de la maladie peut conduire à un manque de connaissance de leur part. .

Nous ne devons pas non plus perdre de vue que la maladie touche des populations plus défavorisées pour lesquelles l’accès aux soins de santé peut être plus compliqué, a déclaré le Dr Karatzios – il en va de même pour certains migrants arrivant. des pays où le dépistage et les soins ne sont pas comparables à ce que l’on retrouve ici.

Dans plusieurs des cas enregistrés au Québec entre 2016 et 2019, indique un document de l’Agence de la santé publique du Canada, la mère avait reçu des soins insuffisants pendant sa grossesse, ce qui avait empêché la détection de la maladie ou entraîné un dépistage tardif.

« C’est une maladie émergente », prévient le Dr Karatzios.

[ad_2]

Gn Ca health

Back to top button