Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sport

Les Canadiennes ouvrent le tournoi de rugby WXV en Nouvelle-Zélande avec une victoire contre le Pays de Galles

[ad_1]

La capitaine Sophie de Goede a marqué 17 points alors que le Canada a battu le Pays de Galles 42-22 lors de son match d’ouverture du nouveau tournoi de rugby à XV féminin WXV, samedi.

De Goede, nommé joueur du match, a été une force avec le ballon et a perturbé l’attaque galloise.

«Sophie a été formidable», a déclaré l’entraîneur du Canada Kevin Rouet. « Elle dirige l’équipe sur et en dehors du terrain. »

Le WXV est une nouvelle compétition annuelle à trois niveaux avec les Canadiens classés quatrièmes dans l’élite WXV 1. Les WXV 2 et 3 sont déjà en cours en Afrique du Sud et à Dubaï, respectivement.

De Goede, Sara Svoboda, Maddie Grant, McKinley Hunt, Gillian Boag et Sarah-Maude Lachance ont marqué des essais pour le Canada, qui menait 21-17 à la demie. De Goede a ajouté six conversions.

Carys Phillips, Georgia Evans et Alex Callender ont marqué des essais pour le Pays de Galles n°6, dont la cause n’a pas été aidée par les pénalités. Keira Bevan a réalisé deux conversions et un penalty.

Le Canada a amélioré sa fiche à 10-2-2 contre le Pays de Galles, dont la dernière victoire contre les Canadiens était une décision de 16-11 en 2006 à Cardiff.

Le premier niveau du WXV comprend les trois meilleures équipes des Six Nations féminines (Angleterre, France, Pays de Galles) et les trois meilleures de la Pacific Four Series. Les Canadiens se sont qualifiés en terminant deuxièmes, au deuxième rang de la Nouvelle-Zélande, dans la série Pacific Four qui s’est terminée en juillet à Ottawa. L’Australie, n°5, a terminé troisième.

Les Canadiens, dont les coups de pied arrêtés ont été solides tout au long du match, affronteront l’Angleterre, première mondiale, à Dunedin le 27 octobre et la France, troisième, à Auckland, le 3 novembre.

« Il y a beaucoup de conviction dans notre équipe que nous pouvons être l’une des meilleures équipes du monde et nous voulons vraiment le prouver à tout le monde dans le rugby mondial », a déclaré de Goede.

L’Angleterre a battu l’Australie 42-7 lors du match d’ouverture du tournoi.

Il faisait 14 degrés Celsius en rafales au Sky Stadium pour le coup d’envoi à 16 heures, heure locale.

Le Canada a pris l’avantage grâce à un essai transformé à la cinquième minute, descendant sur le terrain grâce à deux pénalités galloises. De Goede a finalement réussi à se frayer un chemin après une série d’attaques suite à un alignement près de la ligne d’essai galloise.

Le Pays de Galles a égalisé trois minutes plus tard après qu’un penalty contre les Canadiens lui ait permis de donner un coup de pied dans le corner. Phillips, le talonneur, a réussi un jeu arrêté depuis l’alignement qui a surpris les Canadiens.

L’arrière galloise Jasmine Joyce a réussi un tacle salvateur à la 22e minute, arrêtant l’ailière canadienne Florence Symonds en plein vol sur la ligne de touche gauche. Un penalty de Bevan a porté le score à 10-7 pour le Pays de Galles à la 28e minute.

Passant à bout portant, Svoboda a couronné une attaque canadienne avec un essai converti à la 31e minute, permettant au Canada de reprendre l’avance à 14-10. Les Canadiens ont porté le score à 21-10 à la 38e lorsque Grant a touché le sol après un jeu arrêté qui a vu Symonds, une menace offensive tout au long du match, se frayer un chemin à travers la défense galloise.

Le Pays de Galles a répondu avec une minute de retard sur un essai d’interception d’Evans, réduisant le déficit à 21-17.

Hunt s’est écrasé sous les poteaux à la 49e minute pour accroître l’avance du Canada. Un autre penalty gallois a ouvert la voie à Boag pour marquer à bout portant à la 68e minute et porter le score à 35-17.

Un essai de Callender à la 74e a réduit l’avance à 35-22. Mais une autre pénalité galloise a mené à un coup franc près de la ligne d’essai galloise et de Goede a préparé Lachance pour un dernier essai dans le coin à la 78e minute.

Les Canadiennes venaient de subir des défaites de 50-24 et 29-12 le mois dernier contre l’Angleterre. Mais ils avaient remporté leurs six précédentes rencontres contre le Pays de Galles avec une marge moyenne de 25 points.

Le match a marqué une étape importante pour l’arbitre anglaise Sara Cox, qui devient à elle seule l’arbitre féminine la plus capée de l’histoire des tests. Elle avait partagé le disque avec la Sud-Africaine Aimee Barrett-Theron.

Rouet a effectué trois changements à l’avant et cinq à l’arrière par rapport au 15 de départ pour la dernière sortie de son équipe, la défaite 29-12 contre l’Angleterre le 30 septembre. Deux des changements impliquaient des joueurs qui ne sont pas disponibles pour le voyage en Nouvelle-Zélande.

L’entraîneur gallois Ioan Cunningham a aligné la même formation de départ qui a battu les États-Unis, septièmes, 38-18, le 30 septembre à Colwyn Bay.

Le Canada a terminé quatrième à la Coupe du monde l’an dernier, battu 26-19 par l’Angleterre en demi-finale et 36-0 par la France dans le match pour la troisième place. Le Pays de Galles est sorti en quarts de finale, s’inclinant 55-3 face à l’éventuel champion, la Nouvelle-Zélande.

La deuxième canadienne Ashlynn Smith est entrée en jeu pour remporter sa première sélection.



[ad_2]

En Sports

Back to top button