Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

Les Alouettes s’envolent vers la finale de la Coupe Grey

[ad_1]

TORONTO – Destination Hamilton et finale de la Coupe Grey pour les Alouettes! Propulsé par son unité défensive, qui a réussi un total de huit revirements, le club montréalais a vaincu les puissants Argonauts par la marque de 38-17, samedi à Toronto, lors de la finale de l’Est.

La défensive des Alouettes, habilement dirigée par le coordonnateur Noel Thorpe, a notamment provoqué quatre revirements en première demie. Le Québécois Marc-Antoine Dequoy a d’abord gagné alors que les Argonauts menaçaient dès leur séquence offensive initiale. Le maraudeur a ainsi intercepté le ballon sur la ligne des neuf yards pour décamper avec l’objet ovale sur une distance de 101 yards pour le touchdown.

• Lire aussi : Supporters de tous les clubs… sauf les Argos

• Lire aussi : Éric Deslauriers prêt à tout pour les Alouettes

Si le majeur de Dequoy allait donner le ton du match, c’est une autre interception ramenée pour le touchdown, réalisée par Kabion Ento au troisième quart-temps, qui allait porter un coup dur aux Argos. Les Alouettes ont ensuite pris une avance de 24-3 contre les champions en titre de la Coupe Grey et détenteurs d’une fiche de 16-2 lors de la récente saison régulière.

L’avidité des Argonautes ?

À deux reprises au cours de la première demie, les Alouettes ont stoppé de façon spectaculaire l’attaque adverse sur un troisième essai et un mètre à faire. Sombrant dans l’avidité à la porte des buts, Toronto aurait pu judicieusement choisir de marquer un court panier de trois points dans l’une des situations.

Peter Power/LCF.ca.

Également en première mi-temps, le joueur de ligne Shawn Lemon a forcé un échappé contre le quart-arrière Chad Kelly tandis que Darnell Sankey récupérait le ballon sur la séquence. Après un autre revirement au début du troisième quart, une interception de Reggie Stubblefield, les Alouettes ont finalement marqué un touché. Tyler Snead a capté une passe de Cody Fajardo pour marquer le majeur.

Pénalité coûteuse

Quelques instants plus tôt, sur une tentative de placement de David Côté, les Argonauts avaient écopé d’une pénalité coûteuse pour rugosité après un contact avec le spécialiste des lancers longs des Alouettes. Cela amènerait à reprendre possession du ballon dans une position avantageuse pour Montréal. Le sixième des sept revirements de l’unité défensive des Alouettes a été une interception de Sankey, également au troisième quart.

  • Les Alouettes participeront à la finale de la Coupe Grey pour la première fois depuis 2010. Cette année-là, l’équipe montréalaise obtient un deuxième titre consécutif après celui de 2009, après avoir défait les Roughriders de la Saskatchewan à chaque fois lors du match final. C’était à l’époque du quart-arrière Anthony Calvillo, aujourd’hui coordonnateur offensif de l’équipe.
  • Avec son match de 101 verges, Marc-Antoine Dequoy s’est approché du record de l’histoire des séries éliminatoires de la Ligue canadienne de football pour le plus long retour d’interception pour un majeur appartenant à Kenny Wheaton. Cette marque a été créée par les anciens Argonautes en 2004.



[ad_2]

Gn Ca news

Back to top button