Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Entreprise

Les actions de Sanofi Spinoff EuroAPI plongent suite à des ventes surprises

[ad_1]

Contenu de l’article

(Bloomberg) — EuroAPI, la société d’ingrédients pharmaceutiques scindée par Sanofi l’année dernière, a plongé jusqu’à 61 % après avoir réduit ses prévisions et annoncé qu’elle se lancerait dans une révision stratégique.

La société a revu à la baisse ses perspectives pour l’ensemble de l’année, invoquant une baisse des volumes de ventes et une moindre demande de la part des clients biotechnologiques pour le développement et la fabrication de médicaments. Il a également suspendu les objectifs à moyen terme annoncés en mars, qui prévoyaient une croissance annuelle des ventes pouvant atteindre 8 %.

Contenu de l’article

Il s’agit du troisième avertissement sur résultats depuis la scission de l’année dernière. Rival Lonza Group AG a également évoqué les contraintes de financement du secteur biotechnologique lorsqu’il a réduit ses prévisions en juillet.

« Nous nous attendons à ce que les investisseurs restent à l’écart jusqu’à ce qu’ils obtiennent des précisions sur les objectifs à moyen terme, mais peut-être même jusqu’à ce qu’EuroAPI ait démontré sa capacité à tenir leurs promesses », ont déclaré dans une note des analystes, dont James Quigley de Morgan Stanley.

Le titre est tombé jusqu’à 4,7 euros à Paris, effaçant plus de 700 millions d’euros (740 millions de dollars) de valeur marchande. Il s’échangeait au-dessus de 12 euros lors de sa première cotation à la Bourse de Paris l’année dernière.

« Nous sommes extrêmement surpris par une révision aussi importante à moins de trois mois de la fin de l’année », ont déclaré les analystes d’Oddo, citant le « manque de visibilité » comme raison de la dégradation du titre.

Les ventes augmenteront probablement entre 3 et 5 % cette année, en baisse par rapport à une estimation antérieure de 8 %, a indiqué la société dans un communiqué lundi soir.

EuroAPI prévoit de partager les résultats de l’examen stratégique d’ici la fin février.

Sanofi détient toujours 30 % d’EuroAPI et l’État français 12 %, ce qui reflète les efforts du gouvernement pour renforcer la souveraineté nationale dans des domaines allant de la pharmacie à l’énergie.

—Avec l’aide de Michael Msika, Phil Serafino et James Cone.

(Mises à jour avec les détails des conseils de Lonza dans le troisième paragraphe)

Partagez cet article sur votre réseau social

[ad_2]

financialpost

Back to top button