Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Santé

L’épidémie de bronchiolite s’accélère et s’étend désormais à de nouvelles régions françaises

[ad_1]

L’épidémie annuelle de bronchiolite, qui touche principalement les bébés, s’est désormais étendue à la majeure partie de la métropole française après s’être accélérée ces derniers jours, a annoncé ce mercredi 8 novembre 2023 l’agence sanitaire, relayée par leAFP. Durant la semaine se terminant le 5 novembre, « l’activité liée aux bronchiolites était en nette augmentation en France »résume un rapport hebdomadaire de l’agence.

Quatre nouvelles régions en phases épidémiques

Quatre nouvelles régions (Hauts-de-France, Bourgogne-Franche-Comté, Nouvelle-Aquitaine et Occitanie) sont désormais considérées en phase épidémique, ce qui porte à dix le nombre de régions métropolitaines dans cette situation. Parmi les trois restants, Auvergne-Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d’Azur sont en phase pré-épidémique et seule la Corse est encore épargnée. Outre-mer, la Guadeloupe, la Martinique et la Guyane restent touchées par l’épidémie.

La bronchiolite, causée principalement par le virus respiratoire syncytial (VRS), provoque des difficultés respiratoires chez les bébés. Généralement sans gravité, elle peut néanmoins entraîner des passages aux urgences et des hospitalisations. L’année dernière, elle a été à l’origine d’une épidémie sans précédent depuis plus de dix ans, envoyant des dizaines de milliers de nourrissons à l’hôpital.

Lire aussi : Bronchiolite : les autorités sanitaires insistent sur les gestes barrières à l’approche de l’hiver

Une épidémie moins importante que l’année dernière

L’épidémie est actuellement moindre qu’à la même époque en 2022 mais plusieurs indicateurs – consultations de médecins libéraux, passages aux urgences – se sont accélérés la semaine dernière pour revenir au niveau déjà élevé de 2021. L’une des grandes questions est l’effet qu’un un nouveau traitement préventif, Beyfortus de Sanofi, en aura. Initialement proposé à tous les bébés nés depuis février, il est pour l’instant réservé aux maternités, dans l’attente de nouveaux stocks.

Santé publique France a également dressé un bilan de deux autres maladies : le Covid, en phase de décrue, et la grippe saisonnière, encore limitée à quelques cas sporadiques en France métropolitaine en attendant l’inévitable épidémie annuelle. Seules La Réunion et désormais Mayotte, dans une situation particulière car soumises à un climat inverse à l’hémisphère sud, sont déjà en phase épidémique.

[ad_2]

Gn Ca health

Back to top button