Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Santé

Leader en recherche et innovation

[ad_1]

Affilié depuis 50 ans à l’Université de Montréal, le centre hospitalier de l’île nord de Montréal est non seulement reconnu pour l’excellence de ses soins, mais également pour ses avancées significatives en recherche et pour la qualité de la formation du secours médical. Soutenues par la Fondation de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, ses équipes de recherche mettent tout en œuvre pour faire avancer la science au profit de la population.

L’Hôpital du Sacré-Cœur-de-Montréal vient de tourner une page importante de son histoire. Cet automne, l’établissement célèbre le cinquantième anniversaire de son affiliation à l’Université de Montréal, qui a donné lieu à la création de son Centre de recherche par les Drs. Réginald Nadeau, Fernand Roberge et le professeur Aimé-Robert LeBlanc. La même année, en 1973, l’Institut Albert-Prévost se joint également au centre hospitalier comme pavillon dédié à la psychiatrie, élargissant ainsi son champ d’activités. Une période marquante qui va changer le cours des choses pour l’Hôpital et la recherche médicale au Québec.

Présente depuis les premières années du Centre de recherche, la Fondation de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal lui a remis jusqu’à présent plus de 25 millions de dollars pour soutenir des projets de recherche et d’enseignement. Il a financé le recrutement de chercheurs, distribué des bourses, fourni des locaux et des équipements de pointe et, par ricochet, attiré d’importants investissements extérieurs.

« Lorsque nous soumettons des demandes de financement, avoir la Fondation derrière nous, prête à investir dans un projet, est convaincant et nous aide à défendre notre cause. La Fondation est un partenaire essentiel et sans elle nous ne pourrions accomplir notre mission de recherche et de formation. »

Un grand projet de soins intégrés

Aujourd’hui supervisé par le CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal, l’Hôpital du Sacré-Cœur est largement reconnu pour son excellence en traumatologie et soins intensifs, en santé cardiovasculaire, en santé respiratoire ainsi qu’en santé mentale. Il n’est donc pas étonnant qu’une grande majorité de ses 200 chercheurs se consacrent particulièrement à ces secteurs de première importance. L’objectif de leurs travaux : améliorer de manière concrète et mesurable les soins offerts aux patients, ainsi que les environnements dans lesquels ils évoluent, tout en augmentant l’efficacité des équipes médicales.

Parmi les réalisations les plus récentes et les plus importantes de l’Hôpital du Sacré-Cœur figure la construction du Centre intégré de traumatologie. Ouvert au public depuis 2022 et soutenu par un financement initial de 10 millions de dollars de la Fondation, il est l’un des plus grands centres du genre au Québec et le seul à être affilié à l’Université de Montréal. Son expertise inégalée dans la prise en charge des personnes ayant subi un traumatisme médullaire en fait une véritable référence pour les cas de traumatismes graves.

Particularité : le Centre de traumatologie, qui dessert près de 2 millions de Québécois, regroupe dans un même environnement soins intensifs, salles de simulation et laboratoires de recherche. Cet environnement propice à l’innovation, où évolue une équipe interdisciplinaire de plus de 70 chercheurs, dont de nombreux titulaires de chaires de recherche majeures, favorise le développement de la traumatologie tertiaire et permet à l’Hôpital de développer les soins de demain.

De grands travaux porteurs d’espoir

On ne compte plus les avancées scientifiques issues des travaux menés par le Centre de Recherche de l’Hôpital du Sacré-Cœur. Une chose est sûre : ils ont influencé la médecine d’aujourd’hui et, comme le démontrent notamment les projets relatifs aux troubles du sommeil et à la neurotraumatologie, ils contribuent à façonner celle de demain.

Ainsi, le Centre d’études avancées en médecine du sommeil (CÉAMS) bénéficie d’un financement de 225 000 $, offert par la Fondation HSCM, pour soutenir la Biobanque canadienne de recherche sur le sommeil, qui recueille des données issues de diverses recherches, ainsi que des échantillons biologiques. Ce projet d’envergure, dirigé par la Dre Julie Carrier, vise à faciliter la recherche sur les marqueurs biologiques et génétiques des pathologies du sommeil et à identifier les troubles psychiatriques et neurologiques qui en découlent. La Biobanque, à laquelle la communauté scientifique d’ici et d’ailleurs est appelée à participer, valorise les travaux de nos chercheurs sur la scène nationale et internationale.

Les travaux entrepris par le neuropsychologue clinicien Louis De Beaumont et les chercheurs du Centre intégré de traumatologie pour créer un véritable entrepôt de données viennent de recevoir un financement de plus de 2 millions de dollars d’un consortium de partenaires publics et privés. , qui comprend le ministère de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie du Québec. Ce projet ambitieux vise à catalyser la recherche et l’innovation relatives aux signaux générés par les moniteurs physiologiques utilisés chez les patients traumatisés crâniens.

En raison du nombre impressionnant d’images cérébrales qu’il catalogue, le projet suscite un intérêt croissant de la part d’autres organisations puisque ses avancées permettront au personnel soignant de mieux répondre aux besoins des patients. La banque d’informations médicales qui en résulte, où convergent toutes les sources de données collectées lors d’un épisode de soins, quelle que soit sa durée, est intégrée dans une plateforme propulsée par l’intelligence artificielle. Celui-ci analyse en temps réel les principaux indicateurs d’aide à la décision médicale, ce qui permet de poser un diagnostic et de proposer des soins de haute acuité en un temps record.

Faire un don, c’est simple !

Ce contenu a été produit par l’équipe des publications spéciales de Devoir en collaboration avec l’annonceur. L’équipe éditoriale de Devoir n’a joué aucun rôle dans la production de ce contenu.

Pour en savoir plus sur la Fondation de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal



[ad_2]

Gn Ca health

Back to top button