Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Entreprise

Le spin-off de BlackBerry devrait apporter un soulagement au marché des introductions en bourse de Toronto

[ad_1]

Contenu de l’article

(Bloomberg) — Il pourrait y avoir un certain soulagement en vue pour le marché assiégé des introductions en bourse au Canada : la scission de BlackBerry Ltd. de son activité Internet des objets.

Le géant de la téléphonie mobile devenu fournisseur de logiciels de sécurité a annoncé mercredi qu’il prévoyait une introduction en bourse de l’unité au cours du premier semestre de son prochain exercice, qui débutera en mars. Cette décision fait suite à un examen stratégique d’un mois au cours duquel Wall Street a spéculé sur la question de savoir si BlackBerry diviserait ses segments, vendrait une partie de l’entreprise ou l’ensemble de l’entreprise, dont la valeur marchande s’élevait à environ 2,5 milliards de dollars avant l’annonce.

Contenu de l’article

L’activité Internet des objets vise à fournir aux utilisateurs des objets qu’ils utilisent quotidiennement, comme des appareils électroménagers et des voitures, des capacités en ligne et des capteurs. RBC Marchés des Capitaux valorise ce segment à 1,7 milliard de dollars et ses activités de cybersécurité de moindre valeur à 450 millions de dollars.

« Nous considérons la séparation comme un point positif », a déclaré Steven Li, analyste chez Raymond James, dans une note jeudi, ajoutant que la valeur de l’entreprise que BlackBerry envisage de créer est « masquée par les luttes et le désabonnement en cours dans le segment cyber ».

BlackBerry n’a pas répondu à une demande de commentaires sur l’introduction en bourse.

Si la société basée à Waterloo, en Ontario, atteint cette valorisation et décide de s’inscrire au Canada, l’offre constituerait un élan considérable pour l’activité d’introduction en bourse à Toronto. Les entreprises n’ont levé que 419 millions de dollars canadiens (305 millions de dollars) grâce à des introductions en bourse au cours des huit premiers mois de cette année, soit 78 % de moins que le total de la même période en 2022.

Les actions de BlackBerry ont chuté jusqu’à 10 % jeudi.

L’annonce de BlackBerry intervient alors que Wall Street se prépare à une vague de retombées alors que des noms bien connus, notamment Kellogg Co., Intel Corp. et General Electric Co., poussent une partie de leur activité sur le marché.

À LIRE : 3 octobre : Intel va transformer l’unité Altera en une entreprise autonome et solliciter une introduction en bourse (2)

« Les entreprises IoT et cyber disposent toutes deux d’une technologie et de talents de pointe et exploitent des opportunités de marché importantes et croissantes », a déclaré John Chen, PDG de BlackBerry, dans le communiqué. Chen a été sous pression pour finaliser l’examen de l’entreprise avant l’expiration de son contrat le mois prochain.

Partagez cet article sur votre réseau social

[ad_2]

financialpost

Back to top button