Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Le rugby est aussi une ville | Vous avez vu?

[ad_1]

C’est au centre de l’Angleterre que l’on retrouve la ville de Rugby et ses 80 000 âmes, à une centaine de kilomètres de la capitale. Au cœur de la ville se trouve la Rugby School, l’une des écoles les plus prestigieuses d’Angleterre, fondée en 1567.

C’est dans cet établissement qu’est né le rugby en 1823 – dont se dispute aujourd’hui, en France, la 10e édition de la Coupe du monde – par un curieux concours de circonstances. On pourrait même parler d’une grosse maladresse.

A cette époque, le football était le sport roi en Grande-Bretagne. Lors d’un match scolaire, un jeune étudiant anglais nommé Williams Webb Ellis mystifie complètement les spectateurs et les joueurs en prenant le ballon dans ses mains et en courant avec lui jusqu’au but adverse.

Un étudiant anglais avec des ballons de rugby

Photo : Getty Images / Renard Photos

Une légende, selon certains. Mais peu importe que le jeune Ellis soit ou non à l’origine de ce sport, car à l’époque, personne ne pensait vraiment qu’il serait un jour pratiqué sur tous les continents.

Certains prétendent que l’ancêtre du rugby serait la soule, sport déjà pratiqué par les Romains et les Egyptiens. La Soule a gagné en popularité au Moyen Âge, puis a été interdite en raison de son extrême violence, car elle n’avait quasiment aucune règle et tout était permis. D’ailleurs, certains ont parfois l’impression, dans le rugby d’aujourd’hui, d’être retournés à cette époque…

Il faudra attendre plus de 20 ans pour voir apparaître les premières règles de ce sport qui commence à gagner en popularité, notamment à l’Ecole de Rugby. C’est aussi à partir des règles édictées par l’école que le sport va se construire, car à cette époque, chaque établissement avait ses propres règles. En 1871, le Dublin University Club fut le premier à adopter ces règles.

Petit à petit, le rugby va gagner en popularité et traverser les océans, pratiqué, la plupart du temps, par des militaires ou des immigrés anglais. La Nouvelle-Zélande et l’Australie ont découvert le ballon ovale vers la fin du XIXe siècle, tout comme l’Afrique du Sud.

La Coupe du Monde 1995 sera d’ailleurs mémorable pour ce pays. Le président Nelson Mandela, incarcéré depuis 27 ans, avait parié que les Springboks – nom donné aux joueurs de l’équipe nationale – réussiraient à construire la nation arc-en-ciel, à réunir les noirs et les blancs et à pacifier un pays. marqué par l’apartheid. L’Afrique du Sud et Mandela vont provisoirement réussir leur pari en remportant le prestigieux tournoi.

Le président sud-africain Nelson Mandela lors de la Coupe du monde 1995

Le président Mandela serre la main d’un joueur des Springboks.

Photo : afp via getty images / GARY BERNARD

Un ballon ovale

Qui aurait cru qu’un jour cette petite ville anglaise se lancerait dans l’industrie du rugby ?

William Gilbert était cordonnier à Rugby. C’est d’ailleurs lui qui fournissait les chaussures aux écoliers de l’Ecole de Rugby. Avec la découverte du rugby, il fabrique les premiers ballons pour les étudiants. Pour les rendre ovales, il a utilisé des vessies de porc. Présentés à l’Exposition universelle de Londres en 1862, les ballons Gilbert remportent la médaille d’argent.

Pour les fans et joueurs de rugby du monde entier, le nom Gilbert est familier : si vous regardez les matchs des différents championnats, vous remarquerez ce nom sur les ballons.

le ballon de rugby Gilbert

Ballon de rugby Gilbert

Photo : Getty Images / Kai Schwoerer

Gilbert va devenir une marque tellement incontournable que le petit chausseur va se transformer en multinationale. Toutefois, la concurrence obligera Gilbert à vendre et à déménager. Suite à son rachat en 2002 par Grays of Cambridge (International) Ltd, la société s’est implantée dans la ville de Robertsbridge, loin de Rugby. Les acheteurs conservèrent cependant le nom Gilbert.

Le ballon Gilbert, désormais fabriqué en matière synthétique, est désormais le ballon officiel des Coupes du Monde et des Jeux Olympiques.

Aujourd’hui, la ville du Rugby ressemble à un musée de ce sport. À tel point que, légende ou non, il existe une statue en bronze de William Webb Ellis qui se trouve à l’extérieur de l’école de rugby.

Statue en bronze de William Webb Ellis

Statue de William Webb Ellis

Photo : afp via getty images / ANNABEL LEE-ELLIS

[ad_2]
journalmetro

Back to top button