Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

le roman d’un frère universel

[ad_1]

François d’Assise, le chevalier sans armure

Par Luc Adrien

Éd. Emmanuel, 310 p., 21 €

De François d’Assise, reste-t-il quelque chose à découvrir ? Le Poverello du XIIIe siècle, fondateur des Frères Mineurs, chevalier, fils d’un riche marchand qui choisit « Dame Pauvreté », précurseur du dialogue interreligieux lors de sa rencontre avec le Sultan, a déjà fait l’objet d’innombrables biographies et livres de spiritualité.

Une histoire passionnante et décalée

Mais le récit donné par Luc Adrian dépoussière allègrement le genre, emmenant le lecteur dans le roman de la vie du fils de Pietro Bernardone et de Lady Pica. Ancien journaliste à Famille chrétiennedéjà auteur, parmi de nombreux autres ouvrages, d’un Francis (1993), il nous propose ici un récit palpitant et décalé, plein de découvertes et d’anachronismes dont l’humour permet de saisir l’aspect contemporain de ce frère universel.

Quand Pietro Bernardone écarte les aspirations spirituelles de son fils d’un simple mot : « Notre Seigneur n’est qu’un doux illuminé, un gentil utopiste. Soyons réalistes  » –on entendait des parents contemporains guider leur progéniture vers une école de commerce, mêlés à Louis de Funès comme La folie des grandeurs– « Pouvez-vous imaginer un monde de mendiants ? Heureusement, il y a des gens riches qui font la charité. (…) Il est fou… Il veut vivre pauvre ! »

Mais au-delà des jeux de mots, des détournements de citations bibliques et des multiples références à saisir, ressortent de ce récit profond et énergique le « une joie parfaite » de François, sa quête authentique de l’absolu, son émerveillement devant l’humilité de Dieu et sa louange devant toute la Création.

[ad_2]
Fr1

Back to top button