Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Divertissement

Le robot géant Grendizer et le Prince Actarus reviennent dans « Goldorak U »

[ad_1]

« Goldorak », créé en 1975 par Gô Nagai, renaît avec la série animée « Goldorak U ». Prévue pour 2024, cette collaboration entre le Japon et l’Arabie Saoudite rassemble de grands noms comme le réalisateur Mitsuo Fukuda et le mangaka Yoshiyuki Sadamoto.

Après une attaque dévastatrice sur sa planète par l’hostile Empire Vega, le Prince de l’Euphore s’échappe sur Terre avec le robot géant Grendizer. A son arrivée, le Docteur Procyon, directeur du centre de recherche spatiale, l’adopta et lui donna le nom d’Actarus. Le jeune extraterrestre mène alors une existence ordinaire parmi les humains.

Un jour, alors qu’Actarus et le Docteur étudient d’étranges objets spatiaux, une attaque soudaine de l’Empire Vega ébranle la mémoire du prince. Ainsi commence l’intrigue de « Goldorak ».

Un casting de marque

Dans la nouvelle série animée « Goldorak U », dont la sortie est prévue en 2024, l’histoire sera, a priori, identique à celle de « Goldorak », mais avec un design renouvelé. Le tout sous la supervision de grands noms du manga comme le réalisateur Mitsuo Fukuda (« Gundam »), Yoshiyuki Sadamoto sur la création des personnages (« Neon Genesis Evangelion »), Ichirô Ôkouchi (« Gundam : La Sorcière de Mercure », « Code Geass ») pour le scénario et Ko Tanaka (« One Piece ») pour la musique.

>> Regardez la bande-annonce de la série :

Du Japon à l’Arabie Saoudite

Ce reboot de la série originale créée en 1975 par le mangaka Kiyoshi Nagai, alias Gô Nagai, est le fruit d’une collaboration entre la société de production japonaise Gaina et la société saoudienne d’animation et de jeux vidéo Manga Productions, propriété de la fondation du prince héritier Mohammed bin Salmane.

Un jeu vidéo basé sur l’univers de la série, baptisé « UFO Robot Grendizer : The Feast of the Wolves », est également prévu par Manga Productions. Il sera disponible à partir du 14 novembre sur toutes les consoles habituelles à l’exception de la Nintendo Switch dont la version sortira en 2024.

Une série boudée dans son pays

A sa sortie en octobre 1975, « Goldorak » peine à se faire une place sur les écrans japonais. Deux ans après le début de sa diffusion, elle s’est arrêtée. En revanche, c’est trois ans plus tard en France, en Suisse et en Belgique que le robot géant trouve sa place, via le Club Dorothée. Le succès de la série fut tel que des produits dérivés comme des disques et des jouets apparurent.

La bande-annonce de « Goldorak U » est également sortie en anglais, français, italien et arabe, mais n’est actuellement pas disponible en japonais.

Sujet radio : Laurent Dormond

Adaptation web : Myriam Semaani

[ad_2]

Gn Ca ent

Back to top button