Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Le retour de « Mémé » de Philippe Torreton

[ad_1]

Même

À 22h50 sur France 3

En écrivant sur sa grand-mère, Philippe Torreton nous a rendu le nôtre. Publié en 2014 chez L’iconoclaste, Mêmedevenu un best-seller, dresse le portrait tendre et rude d’une femme modeste qui, tout au long d’une vie dure, se consacre à sa famille. « Je suis allé en Chine et je leur ai parlé de toi, grand-mère, » glisse l’acteur au début du film qu’il lui consacre désormais. Les Chinois, quand ils parlent de leur grand-mère, pleurent des larmes comme les nôtres, des larmes de perte. » Même par ses dimensions spécifiques (la blouse en nylon, le pain qui ne se mange que ramolli, etc.), Philippe Torreton a su rendre universelle sa grand-mère normande.

Dans le documentaire qu’il a signé avec Camille Juza, il ajoute à la sensibilité aiguë de son livre, d’une poésie jamais mièvre, les images de nos enfances, de notre jeunesse. L’acteur pose délicatement ses propos sur des vidéos amateurs et des reportages télévisés. A travers ces super 8 acidulés et ces micros de trottoir noir et blanc surgissent des mamies en blouses pastel, courbées en deux dans le potager, hyperactives dans leur cuisine entre la table en Formica et la gazinière, occupées à nourrir les animaux et à plumer une poule qui va faire trois repas.

Aux expressions d’une économie quotidienne – « Nous n’allons pas le gaspiller », « Il peut encore être utilisé »,  » Ne devrait pas «  –, Philippe Torreton superpose l’avènement de la société de consommation dans les années 1960 et 1970, avec ces enfants captivés par le déballage des cadeaux sous le sapin et les clients attendant l’ouverture du supermarché.

« ‘Grand-mère’, ça ne se dit plus. Tu étais l’un des derniers. Un nouveau coup dur pour la biodiversité. note l’acteur qui ne regrette que « mamie » et « grand-mère », « pour le rendre plus respectable ». Mais toujours à travers ses paroles et maintenant à travers ces images qui appartiennent à notre mémoire collective, Philippe Torreton redonne toutes leurs couleurs à nos grands-mères, impérissables dans nos cœurs.

[ad_2]
Fr1

Back to top button