Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Politique

Le responsable des services d’invalidité du Canada prend à partie Air Canada et les compagnies aériennes après un retard en fauteuil roulant

[ad_1]

Le responsable des services d’invalidité du Canada reproche aux compagnies aériennes de ne pas traiter avec respect les utilisateurs de fauteuils roulants après qu’Air Canada a oublié la semaine dernière d’apporter son fauteuil roulant sur un vol cross-country.

Stephanie Cadieux a déclaré que lors de son vol de Toronto à Vancouver vendredi, elle a découvert que son fauteuil roulant avait été abandonné.

Elle a publié un article sur l’incident sur X, anciennement Twitter. Sa publication a reçu un soutien massif : près de 650 retweets et plus de 2 500 likes.

« C’était extrêmement frustrant et déshumanisant – et j’étais furieuse », a-t-elle déclaré plus tard dans un communiqué. publier sur son compte LinkedIn. « Le tweet a été largement vu et partagé. Air Canada a répondu et ma chaise m’a été rendue. »

Un communiqué d’Air Canada indique que le fauteuil a été rendu samedi matin.

Cadieux a déclaré que même si sa chaise lui a été restituée rapidement et en toute sécurité par la compagnie aérienne, son « titre de poste de responsable de l’accessibilité ne devrait pas influencer l’expérience » qu’elle a lorsqu’elle prend l’avion.

« Même si je suis heureuse d’avoir pu attirer l’attention sur ce problème, je ne veux pas que l’attention continue soit portée sur mon expérience », a-t-elle déclaré.

« Sans surprise pour moi, la plupart des réponses à mon tweet provenaient de personnes affirmant que la même chose leur était arrivée, sans solution rapide. »

Cadieux a déclaré que tous ceux qui utilisent une compagnie aérienne devraient bénéficier du même niveau de service, quel que soit le titre de leur poste.

Les compagnies aériennes doivent faire mieux, selon Cadieux

Cadieux dit qu’elle voyage beaucoup pour son travail et qu’au cours de la dernière année, son fauteuil roulant a été endommagé à plusieurs reprises pendant le transport.

« J’ai entendu et j’entends encore d’innombrables histoires de chaises perdues ou gravement endommagées et ça suffit », a-t-elle déclaré.

Cadieux a déclaré que les compagnies aériennes ne fournissent pas les soins et l’attention appropriés aux équipements essentiels tels que les fauteuils roulants et laissent les voyageurs handicapés se battre seuls lorsque les choses tournent mal.

« Je veux que tout le monde comprenne que lorsque le fauteuil roulant d’une personne est perdu, son indépendance, sa sécurité, sa mobilité et sa dignité le sont également », a-t-elle déclaré. « Les compagnies aériennes doivent prendre leurs responsabilités et faire mieux. »

Le ministre fédéral de la Diversité, de l’Inclusion et des Personnes handicapées, Kamal Khera, a déclaré sur les réseaux sociaux que la situation était « totalement inacceptable ».

« Les personnes handicapées méritent des droits et un accès égaux lorsqu’elles montent à bord d’un avion ou utilisent les transports en commun », a-t-elle déclaré.

Un communiqué d’Air Canada envoyé par courrier électronique à CBC News indique que la compagnie aérienne s’est excusée auprès de Cadieux et que la société reconnaît que « les appareils de mobilité sont essentiels pour leurs utilisateurs ».

Air Canada affirme travailler à améliorer l’accessibilité

« Dans le cadre de notre enquête sur la manière dont cette grave interruption de service s’est produite, nous recherchons également des mesures supplémentaires que nous pouvons mettre en œuvre pour éviter de telles situations à l’avenir », indique le communiqué.

Le communiqué indique que la compagnie aérienne transporte plus de 700 000 voyageurs nécessitant des fauteuils roulants ou des appareils de mobilité au cours d’une année normale et que « la grande, grande majorité… a voyagé sans problème ».

La compagnie aérienne a déclaré qu’au cours de l’été, elle avait commencé à déployer un plan d’accessibilité sur trois ans pour les clients et les employés. Dans le cadre de ce plan, la compagnie aérienne crée un comité consultatif de clients handicapés et achète des équipements pour améliorer l’accessibilité.

« Nous savons, en particulier à mesure que la technologie et les attentes sociétales évoluent, que nos politiques doivent continuellement évoluer et nous sommes pleinement déterminés à affiner davantage notre approche, notamment par le biais de formations, pour mieux accompagner les clients ayant besoin d’une assistance à la mobilité et pour accroître l’accessibilité », a déclaré la compagnie aérienne.



[ad_2]

En polices

Back to top button