Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

le projet de loi RN rejeté en commission

[ad_1]

Le texte a été jugé opportuniste par la majorité et les partis de gauche. Le projet de loi du RN visant à mieux accompagner les femmes atteintes d’endométriose a été rejeté ce mercredi en commission des Affaires sociales.

Ce texte, qui doit être réexaminé en séance publique le 12 octobre lors de la créneau du groupe, prévoit d’accorder aux quelque 1,5 à 2,5 millions de femmes touchées un statut « d’exonération » de maladie de longue durée (ALD), avec une prise en charge totale. Il propose également d’accorder à ceux qui le souhaitent le statut de travailleur handicapé.

Uniquement le support de LR

« Nous aidons les femmes à sortir d’un parcours du combattant », a fait valoir le rapporteur RN du texte Emmanuel Taché de la Pagerie, appelant les autres formations à « renoncer aux postures politiques » et à voter pour le texte.

Le groupe LR, seul à avoir déposé des amendements, soutient le principe du texte. Les trois groupes du camp présidentiel ont voté contre. Une partie des députés Nupes se sont abstenus à l’exception de certains comme l’écologiste Sandrine Rousseau qui a voté contre.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur  » J’accepte « des cookies et autres traceurs seront placés et vous pourrez visualiser le contenu (Plus d’information).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies »vous autorisez le dépôt de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous pouvez retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix



Une instrumentalisation du sujet selon la gauche

La gauche parlementaire reproche au RN de vouloir se donner une image de défenseur des droits des femmes, en reprenant en partie les propositions d’une résolution que la députée LFI Clémentine Autain avait adoptée à l’unanimité en janvier 2022.

« Cynisme plagiat, rien ne vous arrête (…) Vous vous êtes engouffrés dans la brèche laissée par le gouvernement », a fustigé le député de Seine-Saint-Denis, qui avait demandé à l’exécutif de traduire sa résolution via un décret. Les députés RN avancent que Marine Le Pen a pris position sur le sujet lors de la présidentielle.

Il existe actuellement deux listes, « ALD30 » et « ALD31 », qui peuvent accorder des droits aux personnes malades. Le premier permet une couverture à 100 %, sans frais d’avance, et la suppression des jours d’attente dès le deuxième arrêt. Les seconds, qui incluent l’endométriose, peuvent donner accès à ces droits, mais le statut est beaucoup plus difficile à obtenir.

Selon Emmanuel Taché de la Pagerie, aucun des systèmes n’est satisfaisant et trop peu de femmes concernées en bénéficient.

[ad_2]
Fr1

Back to top button