Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Le profil d’un professeur de l’UdeM ayant insulté des étudiants juifs a disparu du site Internet de l’Université

[ad_1]

L’Université de Montréal ouvre une enquête sur son professeur qui a a été filmé mercredi en train d’insulter des étudiants juifs et dont le profil Facebook glorifiait l’attentat du 7 octobre en Israël par le Hamas. La page du professeur a même disparu du site Internet de l’institution montréalaise.

• Lire aussi : Un professeur de l’Université de Montréal filmé en train d’insulter des étudiants juifs à Concordia

«Une enquête interne a été ouverte», a confirmé Geneviève O’Meara, porte-parole de l’Université de Montréal. Tout est analysé et évalué (…), car nous ne prenons pas la situation à la légère.»

Le cours « Dominations et résistances dans le monde arabe », que M. Arab devait donner jeudi à 12h30, a également été annulé par précaution, a indiqué le porte-parole.

Par ailleurs, la page dédiée à M. Arab sur le site de l’Université de Montréal a disparu vendredi.

Capture d’écran tirée du site Web de l’Université de Montréal

L’Université explique qu’elle a été supprimée « pour des raisons de sécurité ».

On pouvait lire jusqu’à jeudi que M. Arab avait parmi ses domaines d’expertise « l’État de Palestine », entre autres.


Le profil d'un professeur de l'UdeM ayant insulté des étudiants juifs a disparu du site Internet de l'Université

Capture d’écran tirée du site Web de l’Université de Montréal

Insultes antisémites

Toutes ces mesures font suite à une vidéo qui a fait le tour des réseaux sociaux jeudi, montrant M. Arab insultant des étudiants juifs lors de la bagarre de mercredi sur le campus de l’Université Concordia.

Le Journal a également révélé hier que le profil Facebook de M. Arab a célébré l’attaque du Hamas du 7 octobre dans plusieurs publications.

M. Arab n’a pas répondu vendredi à une nouvelle demande d’interview du Journal. Il ne s’est toujours pas exprimé publiquement depuis les événements de mercredi.

  • Écoutez la rencontre Durocher-Dutrizac diffusée en direct tous les jours à 12h35 via Radio QUB :
Le syndicat « trouve ça spécial »

«S’il y a des mesures disciplinaires de la part de l’Université, je trouve ça un peu spécial» puisque les propos ont été tenus alors qu’il n’était pas en fonction, a commenté vendredi Godefroy Desrosiers-Lauzon vice-président. présidence de la vie universitaire de l’Union des professeurs de l’Université de Montréal.

Selon lui, l’enquête doit démontrer que les propos de M. Arab ont « des conséquences sur son enseignement, au sein de l’Université, ou sur ses relations avec les étudiants ».

M. Desrosiers-Lauzon n’a pas souhaité commenter la nature des propos de M. Arab, arguant qu’il n’avait pas pu les lire.

« Nous déplorons les incitations à la haine et à la violence » de manière générale, a-t-il simplement déclaré.



[ad_2]

Gn Ca local

Back to top button