Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Science et technologie

Le producteur de Zelda nommé Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres

[ad_1]

Eiji Aonuma, figure incontournable du jeu vidéo et de Nintendo, a obtenu la prestigieuse distinction décernée par le ministère de la Culture.

L’opportunité offerte par la Paris Game Week d’officialiser cette grande nouvelle était à ne pas manquer. La ministre de la Culture Rima Abdul-Malak a profité du salon parisien pour annoncer la nomination d’Eiji Aonuma, producteur de longue date de la série de jeux. Zeldaau grade de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.

Le créateur, véritable pilier au sein du géant Nintendo, a remporté deux belles réussites avec les récentes itérations qu’il a supervisées, Zelda Souffle de la nature Et Zelda Les Larmes du Royaume. Ce dernier a battu des records de ventes, et peut même prétendre au titre de jeu de l’année, même s’il est très disputé. Reste désormais à trouver une date pour la cérémonie officielle au ministère, qui n’est pas encore arrêtée.

Un père adoptif de luxe

A noter que contrairement aux idées reçues du grand public, Eiji Aonuma n’est pas le créateur des aventures de Link et de sa chère princesse. Il s’agit bien de Shigeru Miyamoto (Mario) et Takashi Tezuka (Animal Traversée) qui avait imaginé le premier LA légende de Zelda sur la NES de Nintendo en 1986.

Depuis qu’il a rejoint le géant japonais en 1991, Aonuma a gagné du terrain au fur et à mesure du déroulement de la saga hyrulienne, notamment impliqué dans les premiers épisodes 3D commeOcarina du temps Et Masque de Majoraavant de prendre la direction de la célèbre franchise et de la faire perdurer en la réinventant sans cesse.

De plus en plus de chevaliers

Si cette distinction honore, au-delà du génie créatif qu’est Aonuma, l’ensemble du jeu vidéo, il faut rappeler que cette marque de reconnaissance pour le médium a trouvé ses débuts en mars 2006. Cette année-là, trois personnalités ont été nommées chevaliers, et non des moindres. .

Parmi eux, on retrouve Shigeru Miyamoto, le papa de Mario, logiquement devant son compatriote. Mais aussi deux Français, Michel Ancel (Rayman) et Frédérick Raynal (Seul dans le noir), ce qui en fait les témoins d’une petite révolution institutionnelle. De quoi ravir le monde du jeu vidéo, plus que jamais acteur de la culture.

En stock

Acheter sur Fnac.com

[ad_2]

Gn Ca tech

Back to top button