Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sport

Le président des Argos, Manning, a de nombreuses raisons d’être satisfait, sur et en dehors du terrain de football – Winnipeg Free Press

[ad_1]

TORONTO – Le président Bill Manning a de nombreuses raisons d’être heureux en ce qui concerne les Argonauts de Toronto.

Toronto (14-2) possède la meilleure fiche de la LCF et pourrait égaler le record de la ligue en une seule saison en remportant ses deux derniers matchs de la saison régulière. Une autre victoire égalerait la franchise la mieux établie en 1996-97 lorsque le défunt entraîneur-chef Don Matthews et le quart-arrière étoile Doug Flutie ont guidé les Argos vers des titres consécutifs de la Coupe Grey.

L’équipe de cette année vise également un deuxième championnat consécutif de la LCF après avoir battu Winnipeg 24-23 lors de la Coupe Grey l’an dernier.

Le président Bill Manning a de quoi se réjouir en ce qui concerne les Argonauts de Toronto.  Toronto (14-2) possède la meilleure fiche de la LCF et pourrait égaler le record de la ligue en une seule saison en remportant ses deux derniers matchs de la saison régulière.  Manning prend la parole lors d'une conférence de presse au BMO Training Field à Toronto, le mardi 29 août 2023. LA PRESSE CANADIENNE/Tijana Martin

Le président Bill Manning a de quoi se réjouir en ce qui concerne les Argonauts de Toronto. Toronto (14-2) possède la meilleure fiche de la LCF et pourrait égaler le record de la ligue en une seule saison en remportant ses deux derniers matchs de la saison régulière. Manning prend la parole lors d’une conférence de presse au BMO Training Field à Toronto, le mardi 29 août 2023. LA PRESSE CANADIENNE/Tijana Martin

Mais le succès de Toronto sur le terrain a un impact sur sa fortune. La fréquentation moyenne des Argos est de 14 655 personnes, en hausse significative par rapport aux 11 433 de l’an dernier et aux 8 603 de 2021, lorsque le jeu a repris après que la pandémie mondiale a forcé la LCF à annuler la campagne 2020.

«Il y a beaucoup d’élan positif pour les Argos en ce moment», a déclaré Manning lors d’une vaste entrevue. « Dans n’importe quelle organisation, vous voulez évidemment gagner sur le terrain, mais lorsque vous y parvenez, vous voulez pouvoir capitaliser sur cela.

« Nous avons constaté au cours des deux dernières saisons une telle montée en popularité de nos billets, de nos produits dérivés et de notre audience télévisée. C’est vraiment excitant de voir que les choses progressent dans le bon sens, tant sur le terrain qu’en dehors.

Samedi soir, Toronto a attiré 13 888 spectateurs lors de sa victoire à domicile de 40-27 contre Ottawa, même si la compétition n’avait aucune implication en séries éliminatoires. De plus, les Maple Leafs de Toronto de la LNH jouaient également contre le Wild du Minnesota au Scotiabank Arena, un scénario qui, il n’y a pas si longtemps, aurait entraîné beaucoup moins de 10 000 fans au BMO Field.

Manning a déclaré que les ventes de billets de groupe à Toronto ont augmenté de 42 pour cent par rapport à 2022, tandis que les chiffres de la saison et des matchs individuels ont tous deux augmenté d’environ 15 pour cent. Mais il a ajouté que les ventes de marchandises des Argos ont augmenté de 43 pour cent, la franchise étant en tête de la LCF dans cette catégorie par habitant.

Les partisans de Toronto dépenseraient plus de 7 $ par match en marchandises, contre 3 à 5 $ en moyenne dans la LCF. Il n’a certainement pas été difficile de remarquer lors des matchs à domicile l’abondance de partisans des Argos portant le maillot numéro 12 du partant de première année Chad Kelly.

« Il y a (deux) ans, j’assistais à un match avec mon fils aîné, John, et il m’a dit : ‘Papa, tu sais que tu as un problème quand tous les maillots du stade sont ceux de ton directeur général' », a déclaré Manning en référence à l’actuel directeur général n°31, Mike (Pinball) Clemons, s’est enfilé en tant que joueur. «C’était une observation intéressante.

«Maintenant, nous avons une star légitime (en Kelly) et les gens s’y mettent. Ce que je respecte toujours chez les Argos, c’est que nous avons ce groupe de partisans inconditionnels qui suivent cette équipe depuis des décennies, mais ce que nous commençons à voir maintenant, ce sont de nouveaux partisans qui arrivent dans le bâtiment et c’est ce qui est le plus excitant pour nous.

Manning a déclaré que l’audience de la télévision à Toronto a augmenté de 164 pour cent dans la tranche démographique cruciale des 25 à 54 ans en Ontario et de 46 pour cent à l’échelle nationale.

Les partisans de Toronto ont eu de quoi se réjouir en 2023. Les Argos ont une fiche de 9-0 à domicile, qui comprend une victoire de 31-13 contre la Saskatchewan à Halifax le 29 juillet.

Toronto a marqué 30 points ou plus dans sept matchs sur huit (et 40 ou plus trois fois) au BMO Field. Ses deux défaites ont eu lieu sur la route (20-7 contre Calgary, 31-21 contre Winnipeg), mais les Argos ont décroché le premier rang de la division Est pour une troisième année consécutive sous la direction de l’entraîneur-chef Ryan Dinwiddie avec une victoire de 23-20 à Montréal. 15 septembre.

Toronto termine sa saison régulière sur la route (contre la Saskatchewan samedi, Ottawa le 28 octobre). Mais Manning est très optimiste quant à la finale de l’Est qui aura lieu au BMO Field le 11 novembre.

« Nous avons déjà vendu jusqu’à 17 000 billets pour ce match », a-t-il déclaré. « Nous allons ouvrir le bol supérieur.

« Notre objectif est d’avoir une plus grande foule pour ce match, comme nous l’avons vu depuis longtemps. »

Toronto a également célébré son 150e anniversaire avec une victoire à domicile de 35-12 contre Edmonton le 6 octobre. Les anciens joueurs des Argos, dont plusieurs des équipes gagnantes de la Coupe Grey en 1983 et 1991, ont assisté au match ainsi qu’à un déjeuner au BMO Field. .

En mai, les Argos ont lancé leur campagne d’anniversaire en s’associant à la Fondation MLSE pour faire un don de 150 000 $ à la banque alimentaire Daily Bread et au football de base de la région du Grand Toronto.

Une des clés du succès de Toronto sur le terrain cette saison a été sa capacité à jouer un football complémentaire.

L’offensive de Toronto – dirigée par Kelly, le neveu de l’ancien grand Jim Kelly des Buffalo Bills – occupe le deuxième rang au classement général pour les points offensifs (29,8 par match) et les touchés (51) tout en n’accordant que 15 sacs et en commettant 21 revirements – les deux plus bas de la ligue. Kelly, qui a une fiche de 14-1 comme partant cette année, occupe le quatrième rang parmi les passeurs de la LCF avec 3 848 verges, mais compte moins de tentatives (369) que les trois quarts devant lui — Vernon Adams Jr. de la Colombie-Britannique (475) et Zach Collaros de Winnipeg (406). et Jake Maier de Calgary (542).

Kelly a également couru 248 verges et huit touchés en 40 courses. Sa cote d’efficacité de 109,9 est derrière Collaros (112,4), le joueur par excellence de la LCF au cours des deux dernières saisons.

Kelly a de nombreuses armes autour de lui. Le robuste AJ Ouellette (959 verges en 14 matchs) est le point d’ancrage de l’attaque au sol tandis que DaVaris Daniels (46 attrapés, 925 verges, huit touchés) et Damonte Coxie (34 attrapés, 20,1 verges de moyenne, quatre touchés) mènent un corps de réception sans Canadien. Kurleigh Gittens Jr. pendant une grande partie de l’année.

Défensivement, Toronto occupe le deuxième rang derrière Winnipeg (18,5) pour le moins de points offensifs accordés (20,3) et est en tête contre la course (84 verges par match). Mais les Argos sont huitièmes contre la passe (291,3 verges), septièmes pour les lancers de touché accordés (27) et derniers pour le pourcentage de réussite (71,3).

Cependant, l’unité mène la LCF pour les sacs (63), les revirements forcés (46), les interceptions (23) et le moins de gros jeux autorisés (24). Le secondeur Adarius Pickett est deuxième au classement général pour le total de plaqués (110)

Le retourneur de dégagement Javon Leake a un record de la LCF/record du club de 1 080 verges (moyenne de 14,8 verges) et quatre touchés sur retour (une autre marque des Argos, un de moins que le record de la LCF). Le botteur vétéran Boris Bede a inscrit 35 des 37 paniers (94,6 pour cent, un sommet dans la ligue) avec une moyenne de 47,9 verges sur bottés de dégagement à la place du titulaire blessé John Haggerty.

Cela ne veut pas dire que Toronto a été impeccable sur le terrain. Cependant, lorsqu’une ou deux phases sont en difficulté, les autres peuvent toujours contribuer non seulement à relancer l’équipe, mais aussi à finalement assurer la victoire.