Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

Le Nigeria à propos de Gaza : « « Œil pour œil » fera en sorte que tout le monde n’ait plus d’yeux du tout »

[ad_1]

Le Sénat, la chambre haute du parlement nigérian, a adopté la proposition appelant à faire taire immédiatement les armes au Moyen-Orient, écrit Premium Times.

Adoptée le 7 novembre, la résolution exhorte le Nigeria à travailler avec les autres pays pour garantir ce cessez-le-feu. L’auteur de la proposition, le sénateur Mohammed Aliero, a demandé, lors de sa présentation, au Sénat d’encourager le gouvernement à soutenir la formule à deux États comme solution finale à la crise israélo-palestinienne.

« Ayant vécu la guerre civile nigériane en 1967 quand j’étais enfant, (je peux dire que) le principe « œil pour œil » conduira à ce que tout le monde n’ait plus d’yeux du tout. J’appelle à un cessez-le-feu immédiat et à la fin du conflit. », a déclaré le sénateur Enyinnaya Abaribe, rapporte The Discoverer.

Après son adoption, la résolution sera envoyée au président du pays, Bola Tinubu.

Le 8 octobre, dès le début de la réponse militaire israélienne à l’attaque du Hamas la veille, le Nigeria a exprimé sa préoccupation en appelant à l’arrêt de tous les combats et à une désescalade.

Le 28 octobre, le Nigeria s’est joint à 119 autres pays à l’Assemblée générale des Nations Unies pour voter en faveur d’un cessez-le-feu humanitaire à Gaza. La résolution a été présentée par un groupe de pays arabes, dirigé par la Jordanie.

Cette semaine, Abuja a annulé à la dernière minute la visite du Premier ministre tchèque Petr Fiala. A l’origine, le soutien de Prague à Israël, ont déclaré des sources diplomatiques à l’agence de presse tchèque ČTK.

L’armée israélienne frappe la bande de Gaza depuis le 7 octobre, à la suite d’une attaque meurtrière du Hamas contre les territoires du sud d’Israël. Fin octobre, Tsahal a lancé une opération terrestre dans l’enclave.

Depuis le début du conflit, plus de 10 000 Palestiniens ont été tués. Du côté israélien, plus de 1 400 personnes, principalement des civils, sont mortes et plus de 200 personnes ont été prises en otages.

[ad_2]

Gn Ca world

Back to top button