Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Le militant iranien Narges Mohammadi récompensé

[ad_1]

Vingt ans après le prix Nobel de la paix décerné à la militante iranienne Shirin Ebadi, une autre militante des droits de l’homme a reçu la même distinction, vendredi 6 octobre à Oslo.

Narges Mohammadi, activiste et journaliste de 51 ans, a reçu le prix Nobel de la paix « pour son combat contre l’oppression des femmes en Iran et son combat pour la promotion des droits humains et de la liberté pour tous »a déclaré à Oslo le président du comité Nobel norvégien, Berit Reiss-Andersen.

Emprisonné depuis 2016

Actuellement en prison, elle a rejoint en 2003 le Centre des défenseurs des droits de l’homme (DHRC), une organisation de défense des droits humains en Iran créée par la militante iranienne Shirin Ebadi, lauréate du prix Nobel de la paix. Narges Mohammadi s’implique dans la défense des droits des femmes en Iran depuis ses années d’étudiante, en écrivant des articles, puis à travers le journalisme.

Arrêtée une première fois en 1998, elle a été emprisonnée entre 2010 et 2012 pour son appartenance au DHRC. Narges Mohammadi a de nouveau été arrêtée en 2016 et condamnée à 16 ans de prison pour avoir dirigé une organisation opposée à la peine de mort. Elle a été libérée en 2020 avant d’être de nouveau incarcérée en 2021.

Lors de l’annonce du lauréat, le président du comité Nobel norvégien, Berit Reiss-Andersen, a appelé à ce que « Les autorités iraniennes prennent la bonne décision » en libérant Narges Mohammadi.

L’année dernière, le prix Nobel de la paix a été décerné à une ONG russe, une ONG ukrainienne et un opposant politique biélorusse.

[ad_2]
Fr1

Back to top button