Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sport

Le Hoopster de Winnipeg Omoerah obtient un poste au sein du personnel de la NBA – Winnipeg Free Press

[ad_1]

Keith Omoerah de Winnipeg a atteint la NBA.

Les Pélicans de la Nouvelle-Orléans ont récemment embauché l’ancien Bison de l’Université du Manitoba comme assistant vidéo et développement des joueurs, faisant de ce joueur de 31 ans le premier Manitobain à décrocher un emploi au sein du personnel d’une équipe de la NBA.

Après avoir terminé sa carrière à U Sports à l’Université de M en 2017, l’arrière 6-5 a joué au cerceau professionnel dans six pays différents, plus récemment avec l’Union Poitiers Basket dans la Ligue Pro-B française.

Le Hoopster de Winnipeg Omoerah obtient un poste au sein du personnel de la NBA – Winnipeg Free PressFOURNI

Le Winnipegois Keith Omoerah a accepté un poste d’assistant au développement des vidéos et des joueurs avec les Pélicans de la Nouvelle-Orléans.

« />

FOURNI

Le Winnipegois Keith Omoerah a accepté le poste d’assistant au développement vidéo et des joueurs avec les Pélicans de la Nouvelle-Orléans.

«C’est fou, c’est surréaliste. C’est toujours un de ces moments qui me pincent. Je suis très conscient de la chance que j’ai d’être dans cette position, et je ne prends pas cela à la légère, mais je suis ravi d’être dans la position dans laquelle je me trouve », a déclaré Omoerah par téléphone depuis la Nouvelle-Orléans. Il a débuté avec les Pélicans au début du camp d’entraînement.

«(L’entraîneur-chef des Bisons) Kirby Schepp m’a dit une phrase au début de ma carrière à l’étranger qui m’est restée depuis. Il a dit : « Utilisez le basket-ball, ne laissez pas le basket-ball vous utiliser. » Et je pense qu’avoir la chance d’établir les liens que j’ai établis et de jouer aux niveaux auxquels j’ai joué m’a conduit à ce moment.

C’est une connexion avec James Laughlin, ancien entraîneur adjoint/coordinateur vidéo des Golden State Warriors et maintenant chef de cabinet des entraîneurs des Pélicans, qui a tout déclenché. Il y a deux ans, Omoerah – dont le père est né et a grandi au Nigeria avant de déménager à Winnipeg – était à San Francisco pour essayer de faire partie de l’équipe nationale nigériane avant les Jeux olympiques de Tokyo lorsqu’il a rencontré Laughlin, entraîneur de développement des joueurs et coordinateur vidéo du programme. . Ils se sont bien entendus pendant deux semaines, ce qui a conduit Laughlin à contacter Omoerah cet été au sujet d’un éventuel concert à la Nouvelle-Orléans. Omoerah s’entraînait à Winnipeg avec l’intention de retourner à l’étranger, mais il ne pouvait pas dire non. Il a postulé, et le reste appartient à l’histoire.

Ses journées consistent désormais à passer des heures dans la salle de cinéma et à sauter sur le terrain pour aider l’entraîneur-chef Willie Green et des joueurs notables tels que Zion Williamson, Jonas Valunciunas, CJ McCollum et Brandon Ingram à se préparer pour la saison 2023-24.

Les jours où Omoerah jouait en Europe sont révolus, mais il n’est pas officiellement à la retraite. Si possible, il aimerait porter l’uniforme des Sea Bears de Winnipeg de la Ligue canadienne de basketball élite cet été.

« Une chose que j’ai toujours voulu faire avant de finir de jouer était de jouer à nouveau devant ma famille et mes amis, car c’est quelque chose que je n’ai pas fait depuis que j’ai obtenu mon diplôme de l’Université du Manitoba. Si une opportunité se présentait et se réalisait, Je pense que c’est comme ça que j’aimerais couronner ma carrière de joueur », a déclaré Omoerah, qui a récolté en moyenne 9,5 points et sept rebonds la saison dernière. Les autres étapes de sa carrière incluent la Norvège, l’Iran, l’Ukraine, l’Espagne et la Suède.

« L’année dernière, c’était quelque chose qui avait été discuté, mais mon équipe de France a atteint la finale donc j’y suis resté jusqu’au début juillet, donc ça n’a tout simplement pas fonctionné avec le timing de retour à la maison. »

Schepp ne pourrait pas être plus fier de son ancien joueur qui a marqué l’histoire du Manitoba.

Omoerah a joué pour le Nigeria aux Championnats d’Afrique en 2021 et aux éliminatoires de la Coupe du monde FIBA ​​en 2023.

« Honnêtement, je suis aussi fier que si l’un de mes propres enfants fait quelque chose. Il a travaillé très dur et c’est une excellente opportunité pour lui de poursuivre sa carrière dans le basket-ball », a déclaré Schepp.

« Il a certainement beaucoup à apprendre dans ce rôle, mais Keith a un charisme naturel et une attitude envers les gens qui, je pense, seront exceptionnels. Il a une très bonne façon d’établir des relations. Il a toujours été un leader naturel, je veux dire, j’ai connu Keith quand il avait 16 ans, et il avait ce charisme et ce leadership en lui… Je pense qu’il va être une star dans ce domaine.