Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Divertissement

Le Grand Prix Judith-Jasmin revient à Sarah R. Champagne de « Devoir »

[ad_1]

Le journaliste de Devoir Sarah R. Champagne remporte le Grand Prix Judith-Jasmin, l’un des prix les plus prestigieux en journalisme au Québec, pour son travail sur les immigrants temporaires.

L’hiver dernier, elle a participé au documentaire « Essentiels », qui mettait en lumière la situation précaire dans laquelle se trouvaient plusieurs travailleurs immigrants au Québec. Parallèlement à la sortie de ce documentaire, Sarah R. Champagne a publié une série d’articles dans Le devoir sur le même sujet intitulé Le grand changement dans l’immigration.

Le jury du Grand Prix Judith-Jasmin a souligné « l’impact social d’un tel travail journalistique dans la société québécoise, où les difficultés liées à l’immigration se posent de manière très particulière, aiguë et inquiétante et touchent un très grand nombre de personnes.

Ce prix, qui lui a été remis samedi soir lors du gala du congrès de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ), est accompagné d’une bourse de 2 000 $.

Parmi les autres récipiendaires des Prix Judith-Jasmin, Le devoir brille également dans la catégorie « Arts et culture ». La journaliste Catherine Lalonde a gagné les faveurs du jury pour sa série d’articles sur les alertes aux traumatismes et s’est vu décerner une bourse de 500 $. « De la revue des écrits académiques aux propos d’artisans du secteur culturel, le journaliste n’a pas ménagé ses efforts pour remettre en question un phénomène qui semblait jusqu’alors accepté comme une évidence », peut-on lire. salué.

Le chroniqueur du quotidien La presse Isabelle Hachey a également réussi l’exploit de remporter deux prix Judith-Jasmin, l’un dans la catégorie « Opinion », l’autre dans la catégorie « Faits divers et affaires pénales ».

Le photographe Martin Tremblay, également de La presse, a mis la main sur le Grand Prix Antoine-Desilets, l’équivalent de Judith-Jasmin pour les photographes, pour son travail en Ukraine. Le photographe de Devoir Marie-France Coallier s’est démarquée dans la catégorie « Actualités ».

Le prix Hommage de la soirée a été remis à Marie-José Turcotte, pionnière du journalisme sportif qui a pris sa retraite de Radio-Canada l’an dernier après près de 40 ans de carrière. La jeune reporter Clara Loiseau de Journal de Montréal est lauréat de la bourse Arthur-Prévost, qui vise à récompenser un journaliste de presse écrite ayant moins de cinq ans d’expérience. Le jury de cette bourse de 2 000 $ a également tenu à souligner le travail de François Carabin, correspondant parlementaire à Devoir.

A voir en vidéo



[ad_2]

Gn Ca ent

Back to top button