Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Le gouvernement caquiste transmet par inadvertance ses lignes de presse aux journalistes

[ad_1]

Le gouvernement Legault a transmis par inadvertance ses lignes de presse de mercredi aux journalistes.

Dans un message destiné aux journalistes et censé contenir les coordonnées des attachés de presse, un coordonnateur des relations avec les médias a plutôt transmis ce que les ministres devaient répéter tout au long de la journée.

Par exemple, si les journalistes demandaient si le Québec s’acheminait vers une période d’austérité budgétaire, les ministres devaient répondre :

  • « Ce que le ministre des Finances a présenté hier était une mise à jour (économique) prudente et responsable des finances publiques. »
  • « La situation du Québec n’est pas différente de celle des autres économies : le ralentissement met à mal les marges de manœuvre financières des citoyens, des entreprises et des gouvernements. Nous devons être prudents. »
  • «Maintenant, le ministre a été très clair : nous ne supprimerons jamais les missions de l’État ni les services aux citoyens. »
  • « D’ailleurs, il a annoncé hier une enveloppe totale de 4,3 milliards de dollars pour répondre aux priorités des Québécois. C’est sans compter les 2 milliards annuellement qui serviront à protéger le pouvoir d’achat des Québécois. »

Si les journalistes devaient soulever la question du contenu québécois dans le secteur des batteries, là encore, les ministres avaient leur réponse toute prête :

  • « Northvolt et d’autres entreprises ont choisi le Québec, notamment pour notre chaîne d’approvisionnement, et nous en sommes fiers. »
  • « Je vous le rappelle, notre stratégie est de doter le Québec d’une filière complète : de l’exploration de nos minéraux, à leur extraction, à leur production, à la batterie, puis au recyclage. »
  • « Pour une des rares fois au Québec, nous transformerons et créerons de la valeur ajoutée à nos ressources naturelles avant de les exporter. »
  • « L’industrie des batteries va transformer notre économie. »

Finalement, concernant le tramway et la rencontre prévue mercredi avec le maire de Québec Bruno Marchand, il a fallu se limiter à dire :

  • « Comme toujours, nous souhaitons travailler en collaboration avec la Ville et le gouvernement fédéral pour doter le Québec d’un projet de transport collectif structurant. »
  • « Dans la situation économique actuelle, nous devons nous asseoir et examiner quelles sont nos options. C’est la chose responsable à faire. »

En point de presse mercredi matin, le premier ministre François Legault a choisi d’en rire. Puisque tu avais une ligne, je n’ai pas besoin de te répondredit-il avec un sourire.

On dirait que ce sont mes lignes !s’était exclamé plus tôt le ministre responsable de la Capitale nationale, Jonatan Julien, interrogé sur le tramway.

[ad_2]

Gn Ca local

Back to top button