Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Le chef Pierre-Olivier Pelletier brille dans un concours gastronomique international

[ad_1]

Pierre-Olivier, chef du restaurant Kebec Club Privé à Québec, honore le Canada en réussissant bien lors du concours San Pellegrino Jeune Chef dont la grande finale a eu lieu à Milan les 4 et 5 octobre.

Ce concours représente les Jeux olympiques juniors de cuisine. Cet événement international est l’aboutissement de deux années d’examen de plus de 4 000 candidatures venues des quatre coins de la planète, d’épuration de la sélection au travers de sélections régionales, pour arriver à 15 candidats âgés de 18 à 30 ans, représentant chacun leur pays ou leur continent.

En cinq heures, chaque chef, accompagné d’un mentor, a dû préparer et présenter aux membres du jury son plat signature racontant une histoire dont les principaux acteurs sont les ingrédients, tout en faisant preuve de souci du détail, de raffinement et de maîtrise totale. de nombreuses techniques.

«Cette génération de jeunes chefs du monde entier façonne la gastronomie de demain», reconnaît Hélène Darroze, qui siégeait à la table du Grand Jury, composé de cinq des chefs les plus influents de la planète.

Pía León du restaurant Kjolle à Lima, Pérou, Vicky Lau de la Tate Dining Room à Hong Kong, Nancy Silverton d’Osteria Mozza et Riccardo Camanini du restaurant Lido84 en Italie complétaient la table du jury. Ce dernier a dû analyser les quinze créations selon trois critères : la technicité, la recherche et l’histoire du plat.

C’est le Portugais Nelson Freitas, du restaurant Fifty Seconds à Lisbonne, qui a su séduire à l’unanimité toute la table avec son plat signature « Rouget croustillant, oursin et ail noir maison », salué pour son extrême élégance, avec un juste équilibre entre intensité et finesse, représentant alors habilement son enfance, ainsi que son parcours professionnel.

Le podium est complété par Ian Goh et Camille Saint-M’leux, représentant respectivement l’Asie et la France.

Pierre-Olivier Pelletier fait la promotion de la gastronomie canadienne


1021 Zeste de San Pellegrino

Pierre-Olivier Pelletier

Photo fournie par Le Cuisinomane

Tout juste sorti du podium, notre Canadien, Pierre-Olivier Pelletier du restaurant Kebec Club Privé à Québec, a su toucher les juges et les médias présents avec un discours émouvant évoquant notamment l’importance des Premières Nations et la sous-représentation. du Canada sur la scène gastronomique internationale.

Avec son plat « Canard vieilli et fumé au foin d’odeur, laque au sirop de bouleau, céréales croustillantes, jus de canard infusé aux céréales rôties et vinaigrette au carotène, accompagné de pain de blé ancestral au levain de carottes et beurre maison au miso », sa rigueur de travail et la qualité d’exécution l’a largement impressionné, lui laissant droit à quelques bravos pour la cuisson du canard, l’élégance des carottes et la complexité du beurre miso maison.


1021 Zeste de San Pellegrino

Plat de Pierre-Olivier Pelletier présenté aux membres du jury composé de canettes, carottes, céréales et foin d’odeur.

Photo fournie par le jeune chef de San Pellegrino

 » J’ai tout donné. J’ai exécuté le plan à la perfection, j’ai donné ma meilleure performance et je n’ai aucun regret », admet Pierre-Olivier, quelques minutes après sa prestation.

« Avec ce plat, j’ai voulu honorer mon passé, mais aussi (et surtout) les ingrédients qui ont façonné l’histoire du Canada, notamment le foin d’odeur (…). Mon objectif premier était que les juges se souviennent de l’histoire du plat et de ses arômes, et je pense que c’est une mission accomplie », conclut-il.

Pierre-Olivier Pelletier et son épouse, Cassandre Osterroth, sont les deux chefs-propriétaires du restaurant gastronomique Kebec Club Privé, situé dans la basse-ville de Québec.



[ad_2]

Fr- local

Back to top button