Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Entreprise

Le Canada échappera de justesse à la récession alors que la hausse des taux pèse sur le PIB

[ad_1]

Contenu de l’article

Le Canada évitera la récession de justesse, affirment les économistes, mais les taux d’intérêt élevés maintiendront la croissance économique proche de zéro pendant un certain temps.

Le produit intérieur brut sera stable ce trimestre et croîtra à un rythme annualisé de seulement 0,3 pour cent au premier trimestre de l’année prochaine, selon la réponse médiane d’une enquête Bloomberg auprès des économistes. Ces deux chiffres constituent une dégradation par rapport à l’enquête du mois précédent et projettent une croissance bien inférieure au rythme auquel la population du Canada augmente.

Contenu de l’article

Ces perspectives plus sombres surviennent avant la décision de la Banque du Canada sur les taux d’intérêt mercredi, alors que le gouverneur Tiff Macklem et le conseil décisionnel de la banque devraient maintenir le taux directeur à 5 pour cent.

Les économistes prévoient toujours que la banque centrale commencera à réduire ses taux au deuxième trimestre 2024, mais ils ne s’attendent pas à une baisse rapide. La prévision médiane est d’un taux du financement à un jour de la Banque du Canada de 4 pour cent à la fin de l’année prochaine, comparativement aux attentes précédentes de 3,75 pour cent.

L’inflation devrait s’établir à 3,3 pour cent au premier trimestre avant de se calmer à 2,1 pour cent au second semestre 2024.

De nouveaux signes montrent également que les consommateurs canadiens se sentent pénalisés par l’inflation et la hausse des coûts des prêts hypothécaires et autres prêts. La consommation des ménages devrait diminuer de 0,4 pour cent au premier trimestre 2024, selon les estimations des économistes. Cela signifierait une baisse encore plus forte de la consommation par habitant, dans un pays où l’immigration est le moteur de la croissance démographique la plus rapide depuis les années 1950.

L’enquête Bloomberg s’est déroulée du 13 au 18 octobre.

—Avec l’aide d’Erik Hertzberg.

Bloomberg.com

Partagez cet article sur votre réseau social

[ad_2]

financialpost

Back to top button