Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sport

Le calme avant la tempête au Rocket

[ad_1]

LAVAL | Le Rocket a complété ses 10 premiers matchs cette saison et profite déjà d’une semaine de congé, et cela arrive à point nommé.

« C’est bien qu’on ait une semaine de congé, on peut faire un peu de développement et mercredi, les gars ont prévu une activité après l’entraînement. Cela nous permet de souffler un peu et de créer une alchimie avant de prendre la route», explique Jean-François Houle.

Le timing de ce répit est d’autant plus bénéfique qu’il précède une semaine de cinq matchs en sept jours, à commencer par deux matchs contre les Moose du Manitoba dimanche et lundi, matchs qui se joueront à 15 heures et à 11 h 30 du Québec. L’équipe jouera ensuite à Laval mercredi et vendredi prochains, avant de se rendre à Utica samedi.

«On a beaucoup de nouvelles personnes, donc prendre l’avion ensemble et partir sur la route, c’est différent de prendre le bus pour aller à Belleville et revenir, on n’a pas le temps de faire des activités», explique Houle, qui estime que cela un voyage en avion rare contribuera à cimenter l’esprit d’équipe.

Inacceptable

Avec une fiche de deux victoires, sept revers et une défaite en prolongation, le Rocket occupe le dernier rang de la division Nord et l’avant-dernière place au classement général.

«Les dix premiers matchs ont été inacceptables en équipe», insiste l’attaquant Nathan Légaré.

« Oui, nous sommes jeunes, mais ce n’est pas une excuse », poursuit-il. Nous devons tous nous regarder dans le miroir. Si on regarde les meilleures équipes de la Ligue nationale et de la Ligue américaine, il est très rare qu’elles perdent deux fois de suite.

« Il faut être cohérent et toujours faire le même effort. Mercredi dernier, contre Utica (défaite 4-1), on a eu une petite gifle et on a bien répondu vendredi contre Toronto, mais samedi, c’était encore une gifle contre Toronto (défaite de 5 à 0 ).»

Cohésion

Jean-François Houle estime que son équipe est toujours en quête de son identité.

« Les gars doivent trouver un moyen d’avoir de la cohésion même si ce n’est pas facile dans la Ligue américaine. Une série de victoires contribue certainement à définir une identité.

Il doit également composer avec de nombreuses blessures, dont celle qui le prive de son capitaine, Gabriel Bourque.

« Il nous manque beaucoup, c’est le gars qui porte des messages et il a joué dans la Ligue nationale. »

Au moins Emil Heineman, victime d’une commotion cérébrale lors du premier match de la saison, a repris l’entraînement. Il n’arrive pas encore à prendre contact, mais il progresse bien.



[ad_2]

Gn Ca sport

Back to top button