Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Politique

Le bureau du gouverneur général a dépensé 117 000 $ en nettoyage à sec depuis 2018

[ad_1]

Le bureau du gouverneur général a dépensé plus de 117 000 $ en nettoyage à sec au cours des cinq dernières années.

Selon un document déposé à la Chambre des communes à la demande de la députée conservatrice Kelly McCauley, le Bureau du secrétaire du gouverneur général a dépensé un total de 117 566,34 $ en nettoyage à sec entre le 1er janvier 2018 et le 30 mai. plus de 1 800 $ par mois, soit près de 21 700 $ par an.

« Alors qu’un nombre record de Canadiens se tournent vers les banques alimentaires juste pour survivre, ce dernier scandale de dépenses est honteux », a déclaré McCauley à CTVNews.ca vendredi. « Les contribuables ne devraient pas être responsables de dépenses aussi incontrôlées. C’est pourquoi nous avons demandé au gouvernement de réduire le budget du Bureau du gouverneur général. »

Quatre-vingt pour cent des factures de nettoyage à sec – soit près de 95 000 $ – concernaient les uniformes portés par le personnel militaire, le personnel d’accueil et les guides touristiques étudiants. Plus de 13 500 $ ont été dépensés pour nettoyer le linge de maison comme les nappes et les serviettes.

Près de 10 000 $ ont également été dépensés pour le nettoyage à sec des vêtements personnels de la gouverneure générale, dont 6 576,12 $ pour des tenues portées par l’ancienne vice-royale Julie Payette et 2 974,64 $ pour l’actuelle gouverneure générale Mary Simon.

Dans une déclaration à CTVNews.ca, le bureau du gouverneur général a expliqué que même s’il dispose d’un service de blanchisserie interne pour des articles comme les torchons et les draps, « il n’a ni la capacité ni l’équipement nécessaires pour fournir des services de nettoyage à sec ».

« Le nettoyage à sec est obligatoire pour les uniformes militaires, les uniformes d’hospitalité et d’étudiants, ainsi que pour les articles ménagers plus grands et plus délicats (c’est-à-dire les nappes patrimoniales et brodées) qui représentent 92 pour cent des coûts de nettoyage à sec », a expliqué le porte-parole. « Les travaux de construction en 2022 ont provoqué une interruption prolongée de l’eau à Rideau Hall, obligeant (le Bureau du secrétaire du gouverneur général) à envoyer un nombre accru d’articles au nettoyage à sec qui auraient autrement été lavés en interne. »

Le porte-parole a ajouté que « tous les efforts » sont faits « pour limiter les coûts liés au blanchissage et au nettoyage à sec » nécessaires aux événements.

McCauley a reçu les données du nettoyage à sec par le biais d’une question inscrite au Feuilleton. Semblables aux demandes d’accès à l’information, les questions inscrites au Feuilleton permettent aux députés de poser des questions et d’obtenir des réponses écrites du gouvernement. Une réponse aux questions de McCauley du 30 mai a été déposée au Parlement le 18 septembre.

« Les dépenses du Bureau du gouverneur général sont scandaleuses », a déclaré McCauley, député d’Edmonton-Ouest, à CTVNews.ca. « (Nous) demandons des comptes au gouvernement sur ces questions officielles. »

Le Bureau du gouverneur général a reçu 33,8 millions de dollars en financement fédéral au cours de l’exercice 2022. Le poste s’accompagne d’un salaire annuel de plus de 350 000 dollars et d’un compte de dépenses vestimentaires d’une valeur pouvant atteindre 130 000 dollars au cours de leur mandat de cinq ans.

Basé à Rideau Hall à Ottawa, le gouverneur général est le représentant du monarque canadien, le roi Charles III, et organise fréquemment des cérémonies officielles, des réceptions et des événements diplomatiques. Mary Simon a été nommée à ce poste prestigieux en juillet 2021, à la suite de la démission en janvier 2021 de Julie Payette en raison d’un scandale de harcèlement au travail.

Les dépenses de l’actuel gouverneur général ont fait l’objet d’un examen minutieux après qu’il a été révélé qu’un voyage au Moyen-Orient en mars 2022 comprenait des frais de restauration à bord de 80 367,19 $.

McCauley préside le comité des opérations gouvernementales et des estimations de la Chambre. Dans un rapport d’octobre 2023 sur les dépenses de voyage du gouverneur général, le comité a recommandé en partie que « toutes les mesures nécessaires soient prises pour améliorer la transparence financière et la responsabilisation du Bureau du gouverneur général (chef de l’État), y compris une exigence pour le Office de publier sur son site Internet un rapport annuel de ses activités, comprenant ses états financiers.

Les membres conservateurs du comité ont également réclamé la réduction du budget du gouverneur général.

La Fédération canadienne des contribuables, un groupe de défense des contribuables à but non lucratif, a rendu publics les chiffres du nettoyage à sec plus tôt dans la semaine.

« C’est un autre avantage dont bénéficie le gouverneur général et que les Canadiens en difficulté ne peuvent se permettre », a déclaré le directeur de la Fédération canadienne des contribuables, Franco Terrazzano, dans un communiqué de presse. « Pourquoi le bureau du gouverneur général doit-il dépenser autant en nettoyage à sec alors qu’il a déjà du personnel qui fait la lessive et qu’il existe un compte de dépenses à six chiffres pour les nouveaux vêtements ? »


[ad_2]

En polices

Back to top button